Avenged Sevenfold / The Stage

a7x

Voici venu le nouvel album d’Avenged Sevenfold : The Stage. Il arrive contre toute attente aujourd’hui même (alors qu’on parlait de Décembre) et a déjà été diffusé sur la toile avant même sa sortie. Les petits cachotiers du métal continuent de nous étonner avec ce nouvel opus.

Un nouvel opus très métal symphonique, mettant l’accent sur la qualité technique des musiciens et la qualité vocale de M. Shadows.

Le thème principal de l’album est l’avenir technologique et les avancées futures. Le tout connecté avec ce que cela engendre, bon comme mauvais.

On le voit tout de suite sur The Stage (le morceau titre) où l’intro gothique fait place à un tapping (le fait de tapper la ou les cordes très vite pour donner une répétition des notes) de guitare superbe. Le morceau bascule en heavy avec une mélodie très travaillée et technique. S’ensuit le chant, montant avec puissance (même si je ne suis pas fan de ces chanteurs qui manquent un peu de téstostérone vocalement). Le morceau est très propre et efficace, le solo de mi-morceau y étant pour beaucoup (avec notamment l’interlude des deux guitares son clair et son saturé).

Les morceaux sont aussi plus sombres que dans le précédent opus. En témoigne Sunny Disposition. Un morceau réellement mélancolique, ou le son clair d’une des guitares joue une mélodie très triste alors que la saturation de la deuxième balance un riff bien noir, sombre. Sur le refrain, on a même les accélérations de batterie qui nous font presque suffoquées. Je suis assez dubitatif sur l’intervention des instruments à vents (les trompettes) qui créent un intermède un peu ska bizzare. Disons que le morceau aurait gagné en clarté sans cet ajout je pense. C’est d’autant plus dommage que le solo de guitare avec la batterie qui balance à 200 km/h est juste génial.

Alors que God Damn est un pur morceau métal. Le morceau est rapide, puissant (sans compter toujours la voix de M. Shadow à laquelle je ne m’habitue pas). La double pédale de batterie est énorme (le batteur a deux pédales sur sa grosse caisse au lieu d’une seule habituellement, ce qui lui permet de faire des roulements de grosse caisse avec les pieds, d’où le son de mitraillette derrière). Le son strident de guitare lors du solo est bien envoyé et assoit le côté agressif et sombre du morceau.

Simulation me fait cruellement penser à Soundgarden lors de l’intro. Le morceau commence plus lentement, plus doux. La qualité vocale de M. Shadow est je trouve très approprié sur cette partie du morceau. Le morceau bascule ensuite vers un métal plus profond, plus lourd et surtout plus rapide. Le refrain reprend cette douceur de l’intro à la Soundgarden. J’aime bien le morceau même s’il est déstabilisant.

On bascule dans la folie à la fin du morceau avec des rires, des cris et pour finir en beauté un solo juste génial et montant jusqu’aux cieux.

Roman Sky est une ballade à la guitare claire entamant une mélodie mélancolique superbe, avec l’intervention seulement de cymbales et de quelques cordes (violons) et la voix qui là aussi prend toute sa puissance et sa place dans ce morceau. Un morceau rappelant un peu Scorpions à l’époque de l’album Acoustica (album en partie acoustique très bon).

Exist balance un riff de métal à la Metallica époque Kill’Em All : rapide, puissant et dont la batterie est en première ligne. On bascule très vite vers un instrumental très technique, symphonique des guitaristes suivis de prêt par le batteur qui déroule une technique de jeu énorme. 15 minutes de morceau, c’est long. Mais on a droit à plusieurs thèmes dans ce dernier morceau, créant un mini album dans l’album. Il faudra attendre 8 minutes de ce morceau pour entendre une voix, celle de Neil deGrasse Tyson (astrophysicien). Le morceau basculant vers un rock très 80’s (entre Extreme et Red Hot Chili Peppers). Bizarre ou génial au choix.

Conclusion :

Avenged Sevenfold impressionne, surprend mais ne déçoit pas, en tout cas pas les fans. C’est peut être l’album le moins accessible du groupe mais techniquement c’est sans doute un des meilleurs. Un peu au détriment de l’efficacité je pense.

Un très bon album pour les fans, pour ceux qui veulent découvrir Avenged Sevenfold (ou A7X pour faire plus court) devraient se reporter sur Nightmare (leur meilleur album de mon point de vue).

Acheter l’album  :

Deezer : http://www.deezer.com/album/14411836

Spotify :

Facebook : https://www.facebook.com/AvengedSevenfold/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire