Bear’s Den / Red Earth And Pouring Rain

bear'sden

C’est le deuxième album de Bear’s Den : Red Earth And Pouring Rain. Non loin de leur folk traditionnel, ce duo évolue en composant avec des notes plus électroniques. Un électro-folk créé de toute pièce par ce groupe londonien.

Le groupe s’appelle Bear’s Den (repaire d’ours) mais n’a rien à voir avec le bar situé à Paris du même nom. C’est une pure coïncidence.

Aparté fait, le groupe a décidé de tourner en partie le dos à l’album précédent où l’ensemble des instruments étaient acoustiques et l’électricité ne servait qu’à les éclairer et amplifier leurs instruments. Ils veulent créer un univers dans cet album et décide d’allier le folk qui leur est cher aux sonorités modernes électroniques.

Emeralds résume bien l’esprit de l’album. Un riff blues à la guitare et une ambiance réalisée par le synthé très années 80, un électro old school.

L’esprit du morceau me fait penser à Dire Straits. Les notes de guitare très aériennes de Kev Jones, traînantes et surtout la voix d’Andrew Davie. La voix est chaude et joviale.

Dew On The Vine est un morceau super positif. La mélodie est très joyeuse, efficace. C’est vraiment un folk très moderne, l’électro étant en retrait, juste de quoi mettre une ambiance très nocturne, comme une route qui défile sous les phares d’une voiture. On a d’ailleurs vraiment l’impression de rouler, fenêtre ouverte une nuit d’été sur une route de campagne, une départementale.

New Jerusalem commence avec une guitare folk. Quelques notes chaudes, douces, volatiles et fluides sur ce morceau de bois. Puis une voix, celle d’Andrew Davie, elle aussi rassurante. Viennent la basse puis la batterie tout en douceur. Là aussi l’électro (par le biais du synthé) contribue au morceau sans l’accaparer.

Ce morceau est plus diurne. Les notes sont plus chaudes, une rythmique à la basse et à la guitare un peu plus rock, qui fait penser à la lumière du jour qui monte progressivement pour réchauffer le sol.

Auld Wives est à l’inverse beaucoup plus électro. Un genre d’électro pop. La ligne de basse est énorme, ronde. Le morceau redevient plus nocturne, les notes sont plus basses. Le morceau est plus rapide, la voiture prend de la vitesse, de l’assurance dans la nuit.

C’est un très bon morceau, même s’il ressort de l’album par la prédominance des synthés et le retrait de la guitare, en arrière plan. C’est aussi mon morceau préféré.

Le clip met en avant la transmission. Le vieil homme voit le visage de sa femme (jeune) et laisse ces vêtements par terre pour la suivre. Il laisse tout le poids de son présent derrière lui. Le jeune homme qui est avec lui au début les récupère. Quand le vieil homme comprend que le visage de sa femme n’est qu’un souvenir, il détruit tous ces souvenirs, symbole du passé, lui avec (car il représente lui aussi le passé). Il ne reste au jeune homme que les vêtements du vieil homme et le souvenir de ce dernier. D’où le symbole de la transmission.

C’est en tout cas comme çà que je l’ai perçu.

Fortress est le morceau le plus sombre de l’album. Bien loin de la jovialité du reste de l’album, on perçoit une plus grande tristesse dans ce morceau. La ligne de basse est très froide, traînante. Le synthé est comme le pleur lointain d’une femme ou d’un enfant (comme un fantôme en haut d’une tour). Le morceau est résolument plus rock.

On ressent un peu d’espoir sur le dernier tiers du morceau, la rythmique s’accélérant, la voix reprenant la quasi totalité de la place musicale.

C’est un très beau morceau.

Conclusion :

Un très bel album, à la fois moderne et traditionnel. Les sonorités sont modernes et les mélodies sont plus folk, donc plus traditionnelles. Le petit plus est clairement, en plus de la qualité des musiciens, la voix d’Andrew Davie.

Il ne manque plus qu’à Bear’s Den de confirmer avec un troisième album, mais ils sont sur la bonne voie. Un groupe à suivre donc.

Comme je le disais tout au long de l’article, un album qui s’écoute dans sa voiture, de nuit, un soir d’été ou lors du redoux du printemps.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/13632868?utm_source=deezer&utm_content=album-13632868&utm_term=7126184_1469208939&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/0zdZQref2nOAo3CTmgBwyW

Facebook : https://www.facebook.com/bearsdenmusic/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire