Black Stone Cherry / Kentucky

kentucky

Black Stone Cherry signe ici son 5ème album : Kentucky (leur état d’origine). Un album, une perle de métal/rock dans la veine des meilleurs albums de Soundgarden ou de Alice In Chains. A découvrir avec moi…

L’album se veut très sombre, d’où les références que je vous donnais plus haut.

The Way Of The Future est un morceau dans la droite ligne de ces groupes précédemment cités. La voix est calme, posée, chantante. La mélodie est froide, lente, puissante. Les paroles dénoncent le système, le fait que l’on tue pour n’importe quelle raison, que les politiques nous appauvrissent intellectuellement. Ils faut se battre pour sortir de cet esprit pollué. Le morceau est revendicateur et très entraînant, et cette mélodie de guitare efficace et puissante. C’est trop bon.

In Our Dreams se veut plus métal, les rythmes sont plus rapides, plus sombres. La basse de John Lawhon y est clairement pour beaucoup dans cet état de froid, noir.

Les paroles sont elles aussi très pessimistes. Le seul endroit pour ne pas se noyer (sous entendu le monde disparaît sous les eaux, le monde s’autodétruit) est le monde du rêve, l’esprit, l’imagination. Mais dans cette chanson, il est déjà trop tard ; ils s’évadent pour échapper à l’engloutissement du système et non ne rejoint le monde du rêve pour trouver une solution pour éviter cela. D’où le pessimisme ambiant.

Soul Machine, ou la machine de l’esprit. Un morceau avec une dominante blues dans la mélodie guitare, flagrante sur le refrain. La saturation en fait un vrai morceau rock digne d’un Def Leppard. Ce morceau invite la personne a apprendre l’amour par la machine de l’esprit (celui qui parle). Le lien entre le sentiment d’aimer et le côté mécanique d’une machine fait le parallèle entre le comportement social des personnes 2.0 (les connectés) et les sentiments réels.

War est une reprise d’Edwin Starr. Cette chanson fut célèbre car chantée dans Rush Hour par Chris Tucker et Jackie Chan. cette reprise est génialissime et donne un coup de fouet au morceau. Il garde l’esprit funk du morceau, notamment avec les cuivres (les trompettes), mais la guitare et le son est beaucoup plus moderne. Notamment sur le couplet, avec la saturation et la mélodie entêtante de la 6 cordes (la guitare possède 6 cordes, j’en avais juste marre de répéter).

Personnellement, j’adore Rescue Me. Un appel au secours, un cri d’amour pour qu’il se rattache à l’amour. Un solo de guitare énorme, une mélodie puissante, un rythme de batterie endiablé. Tout est là pour rentrer dans la tête sans en ressortir. Sur la fin, on pourrait presque croire, avec la batterie et la basse, à un remake de Metallica.

The Rambler est une chanson d’amour, d’un randonneur (comprenez un homme aimant la nature et qui marche à travers le monde) à une femme alors qu’il se trouve à l’article de la mort. Le tout sur une mélodie guitare folk/ voix en principal; quelques cordes (violons) viennent ajouter quelques notes derrière pour donner un peu de matière. Le morceau est beau et doux, faisant le bilan de beaucoup de puissance dans les morceaux précédents. On est plus sur un morceau traditional folk qu’un morceau rock.

Conclusion :

Le son est résolument moderne et puissant. certains morceaux, comme Long Ride font clairement penser à Nickelback (un groupe de rock, métal FM) et donc sont moins intéressant. En revanche l’album est globalement génial. On retrouve certaines références musicales (notamment avec le morceau War et ces consonances funk) et une réelle qualité musicale ressortent des morceaux.

Je pense que cet album de Black Stone Cherry : Kentucky, est un incontournable pour tous ceux qui aiment le rock sombre et puissant.

Deezer : http://www.deezer.com/album/12684972?utm_source=deezer&utm_content=album-12684972&utm_term=7126184_1459706321&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/6u0wKwjtR1sMN96z5aRfZ8

Facebook : https://www.facebook.com/blackstonecherry/?ref=br_rs

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire