Cage The Elephant / Unpeeled

Cage The Elephant , le groupe de rock anglais (bien qu’ils soient américains, ils vivent en Angleterre) viennent de sortir un album live, Unpeeled. Cet album, composé de 21 titres de leur répertoire existant, a été enregistré lors de plusieurs shows intimes dans les villes de Los Angeles, Washington DC, Knoxville ou encore Nashville, accompagné d’un quatuor à cordes et de quelques percussions supplémentaires. Un moyen de faire prendre une nouvelle dimension à leurs morceaux.

Le groupe est réputé pour son côté explosif en concert et l’ajout de cordes et de percussions n’entachent en rien cet atout du groupe.

L’ajout de percussions plus denses sur Cry Baby ainsi que l’attaque des cordes à la guitare de façon plus incisive donnent un esprit très world music au morceau. Les percussions étaient déjà présentes sur l’original mais de manière plus feutrée et sporadique. Ici, ils prennent leur part au morceau au même titre que la batterie, la guitare ou la basse et n’est plus un simple arrangement en fond sonore.

De même Spiderhead accentue l’esprit asiatique du morceau avec ces cordes qui prédominent au début du morceau et sur les couplets. Cela ne transforme pas radicalement le morceau mais permet simplement de le voir sous un jour nouveau.

Shake Me Down a une réelle densité supplémentaire. Les arrangement sont beaucoup plus puissants et l’on passe d’une intro feutrée à un gros son direct. On se retrouve avec un esprit rock années 60 plus poussé en live aussi.

J’adore Trouble et son intro à la guitare. Le morceau est superbe en live, les violons s’accordent parfaitement au morceau et gardent l’esprit du morceau original.

On a une réelle belle chanson d’amour qui me fait un peu penser à Oasis.

De même, Ain’t No Rest For The Wicked est vraiment un morceau de live. Un pur moment de rock avec le son du capodastre (un bloc métallique qui bloque les cordes pour donner cette impression de distorsion du son). Un pur bonheur.

Conclusion :

Je ne vais pas vous faire tout le répertoire de Cage The Elephant, seulement mes morceaux préférés et ce qui y a changé dans ces derniers. Quand les percussions sont ajoutées sur Come A Little Closer par exemple, c’est très discret et on pourrait presque penser que le morceau n’a pas été modifié. En revanches pour des morceaux tels que Spiderhead, l’ajout de sonorités asiatiques a réellement changé la physionomie du morceau.

L’avantage de ce live avec d’autres instruments est que l’ajout a été fait avec intelligence et parcimonie. Le but n’est pas, comme certains groupes avec un orchestre symphonique, d’en mettre pleins les oreilles mais plutôt de créer une ambiance musicale en live qui soit intéressante et attractive. Pari gagné pour Cage The Elephant.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/44732531?utm_source=deezer&utm_content=album-44732531&utm_term=7126184_1501716680&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/4zpN41aGAYPWX3dzE19rH7

Facebook : https://www.facebook.com/cagetheelephant/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire