Celtica / Steamphonia

steamphonia

J’assume complètement ce délire. J’adore la cornemuse, je trouve que c’est un instrument impressionnant et qui dégage une profondeur sonore énorme. Voici donc Celtica, un groupe de rock-métal très ancré celtique. Et leur album Steamphonia ne déroge pas à la règle.

Demon Of Carbonium montre tout de suite la tendance. Un métal symphonique avec une cornemuse. Le riff de guitare est très technique, puissant, efficace ; la cornemuse balance une mélodie très festive (on a envie de danser en ronde en toge blanche, pas vous??non?? il n’y a que moi??) ; le violon finalise le tout pour créer une réelle ambiance celtique dans un morceau métal génial.

Même quand le morceau devient un peu plus lourd, la basse, la guitare et la batterie s’accordant sur une tonalité très basse, la cornemuse suis avec puissance et donne une amplitude sonore très intéressante.

Telegram For Monsieur Verne est génial. Le riff de guitare et de basse est presque sourd tellement il est bas. L’orgue ajoute quelques notes aigues au morceau et la cornemuse vient finaliser le tempo, là encore très joyeux, en complète contradiction avec les riffs de guitare et de basse. Un petit hommage à Jules Verne tout en rondeur.

Carmina Celtica, cette fois hommage à Carmina Burana de Carl Orff est superbe. Les choeurs se marient très bien avec la distorsion lourde de la guitare comme avec les envolées lyriques de la cornemuse. De même le duo violon/cornemuse qui se répondent est magique, d’un autre temps et en même temps terriblement moderne.

Full Steam Ahead est le morceau le plus ancré dans les années 2000. Ces sonorités de guitare et de batterie sont plus sèches, la saturation est puissante. Seul les sonorités celtiques le font sortir du temps. On se retrouve un peu dans un conte de fée moderne, alliant réalisme urbain et froid pour passer dans les forêts féeriques de Bretagne ou autour d’un lac non loin d’Édimbourg (le Nor’Loch par exemple).

Le solo de violon de A Sinister Romance vous scotchera à votre siège. Il est tout simplement génial, me donnant des frissons. Le morceau est très romantique, résolument positif. Le riff de guitare et de cornemuse s’allie pour aller à pleine vitesse et nous emmener dans les tréfonds des châteaux écossais. On a l’impression de suivre une intrigue policière, enchaînant suspense, course poursuite et victoire du héros.

Conclusion :

Ces musiciens originaires d’Ecosse (évidemment) et d’Autriche (moins évident) ont la maîtrise parfaite de leurs instruments.

On est dans une ambiance Temps Modernes (1900) avec parfois quelques incartades siècle des lumières entourés de ce tintement de notes celtiques. C’est superbe.

Personnellement, je ne me lasse pas de ce genre musical, abordable même si l’on n’aime pas le métal en général. Mais est-ce le cas de tout le monde? est-ce que trop de cornemuse ne tue pas la cornemuse? Je dirais non, les autres jugeront.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/13362271?utm_source=deezer&utm_content=album-13362271&utm_term=7126184_1468876800&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/31Q7deZhdDMq0sBO6N58q8

Facebook : https://www.facebook.com/Celticarocks/?fref=ts

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire