Champian Fulton / After Dark

champian

Champian Fulton est une chanteuse, pianiste américaine de jazz. Elle signe ici son deuxième album, After Dark, un album de reprise de chansons de Dinah Washington. Après l’obscurité, la lumière, celle de la scène sans doute.

On peut dire que sa voix feutrée, un peu à la Sarah Vaughn (en plus légère encore) et sa qualité de pianiste en font une artiste complète et très intéressante. Son registre reste le jazz classique, sans prétendre renouveler le genre, elle reprend à son compte des morceaux superbes qu’elle a aimé et veut faire partager..

Blues Skies en est un bel exemple. la trompette et le piano donne un peu de hauteur au morceau. Le solo de trompette est superbe, le solo de piano est quant à lui très positif, les notes courant dans l’air.

Sa voix est magnifique mais je pense que sa grande force reste le piano. Le solo de Keepin’ Out Of Mischief est tout simplement superbe.

Travelin’ Lights est là aussi un bijou du jazz. Le morceau est très aérien, le piano et la batterie vole au travers de la pièce, les breaks s’enchaînent avec virtuosité. J’adore la qualité technique du batteur, Lewis Nash.

Ce sont pour la plupart des morceaux, des chansons d’amour, d’échec ou de passion. le jazz a cette qualité de prendre l’auditeur et de l’emmener dans l’histoire chantée avec une ambiance souvent très noire ou très joyeuse ; il n’y a que rarement du gris.

Mad About The Boy en est l’exemple. Le morceau est très mélancolique, racontant le fait de tomber amoureux fou d’un garçon, et le fait qu’elle sache que c’est une erreur. Mais elle le fait quand même, n’écoutant qu’elle. Le morceau est très terre à terre, les notes plus basses.

Le solo est hachurée, comme improvisé, faisant comprendre la folie de l’histoire d’amour qui se joue.

Baby, Won’t You Please Come Home est lui plus sensuel. Le piano, la batterie feutrée et la contrebasse sont langoureuses. Les instruments font le jeu de l’invitation à venir la rejoindre chez elle. Le solo est plus volatile, comme si la jeune femme dansais autour du jeune homme, lui montrant son désir sans jamais le dire ouvertement.

Conclusion :

Je ne suis pas fan habituellement des albums de reprise, mais son toucher de piano et sa voix me donnent envie de faire connaître la qualité artistique de Champian Fulton. En espérant entendre des compositions de la part de cette jeune femme de 28 ans.

Deezer : http://www.deezer.com/album/12063620?utm_source=deezer&utm_content=album-12063620&utm_term=7126184_1452197581&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/5FVUQ89EB4gNVf1aDCzSue

Facebook : https://www.facebook.com/champianfulton/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire