Chevelle / 12 Bloody Spies : B-Sides And Rarities

Chevelle est un groupe de rock américain. Au départ composé par les 3 frères Loeffler, puis après le départ de Joe, remplacé par le beau frère Dean Bernardini en tant que bassiste, le groupe veut s’aventurer un peu plus dans le métal. Avant cette transition, Chevelle sort un album de raretés, B-sides, morceaux non retenus avec 12 Bloody Spies : B-Sides and Rarities.

Je ne suis habituellement pas fan de ce genre sauf pour deux raisons : l’histoire est belle et les morceaux sont bons.

Pour Steal This Album de System Of A Down, album de morceaux non retenus à la base, ce fut les deux raisons qui m’ont fait aimer.
On leur avait volé les morceaux et mises en lignes sans leur consentement. Donc, ils sortent l’album pour en faire profiter tout le monde avec un meilleur son, retravaillé. Et les morceaux sont énormes.

Pour Chevelle aussi, ça commence sur fond de belle histoire. Au debut de l’été, ils contactent leurs 12 plus grands fans par courrier en leur disant qu’ils vont sortir un album de B-Sides et que vu que c’est grâce à eux qu’ils sont encore là 24 ans après, ils sont les premiers au courant et pourront l’écouter en avant première en septembre et le pre-commander à  ce moment.

Reste à savoir si l’album est bon. Et je dois bien admettre que oui.

On retrouve l’esprit de Chevelle avec cet aspect sombre un peu à la Tool, torturé des autres albums.
A Miracle est d’une douceur froide, Sleep Walking Elite et son de basse très gras sonne limite grunge.

Les morceaux acoustiques guitares/voix sont de toute beauté avec Sleep Apnea et Indifference.

J’aime beaucoup Fizgig avec toujours le gras de la basse qui surprend un peu. Le morceau est très énergique et la voix de Pete Loeffler est magique.

Ou le très énervé The Gist. Il manquerai presque une deuxième guitare pour apporter plus de densité sur cet instrumental court mais énergique mais c’est histoire de chipoter.

En revanche, j’ai un veritable coup de coeur pour Leto’s Headache et cette énergie explosive de fin d’album très sombre, froide et terriblement efficace.

Conclusion :

12 Bloody Spies a beau être un album de B-Sides (comprenez morceaux non retenus), il n’a pas souffert d’un manque d’investissement de la part de Chevelle qui a peaufiné l’album avec des arrangements et un travail sonore comme si ces morceaux étaient le fruit d’un long labeur. Et il en ressort qu’il est très bon.
Quand même les miettes sont des bijous, qu’attendre de leur prochain album qui sortira en 2019?

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/74517412

Spotify : https://open.spotify.com/album/12s1xCgzvkoqPt13X0HrPi?si=3B5H5p-hTFOjOnLi7rSfOQ

Facebook : https://www.facebook.com/chevelle/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.