Dan Patlansky / Introvertigo

introvertigo

Dan Patlansky est un guitariste sud-africain à prédominance blues-rock. Il fut guitariste rythmique de Joe Satriani sur ces tournées européennes. Il sort aujourd’hui son 7ème album : Introvertigo. Entre le rock et le blues, son cœur balance.

Run est un morceau très rock, un peu dans l’esprit Foo Fighters. Le rythme et la mélodie sont très festifs. Les guitares alternent son saturé bien gras et son clair. Le solo de guitare notamment est énorme, puissant avec une pédale wah-wah (le fait que le son se distorde alors qu’il joue en faisant un « wa-wa » d’où le nom).

Mais Dan Patlansky est tout d’abord un artiste blues et pour Poor Old John, on le retrouve en terrain connu. Lui et sa guitare jouent une mélodie hyper blues, simple mais efficace. Le batteur envoi entre les rythmes blues et les breaks (ces césures où il tape un peu partout). Le solo blues notamment est particulièrement bien senti. Même s’il est long, c’est bon.

Sovona Faith est un de mes morceaux préférés. J’adore tout particulièrement le riff de guitare, accompagné de la basse. C’est un pur morceau rock bien envoyé avec une certaine coolitude (oui j’invente des mots, j’m’en fout je suis un rebelle) et un esprit très positif.

Le solo balancé entre chaque rythmique de la basse et de la guitare est bien orchestré et balance grave.

Le morceau a un côté nocturne, je le ressent dans les sonorités très basses de la guitare et de la basse.

Loosen Up The Grip est une ballade ressemblant un peu aux ballades de Bon Jovi dans les années 90. Le timbre de voix y est pour beaucoup. La guitare et le piano donnent une ambiance très mélancolique sur les couplets. La mélodie est superbe. Le refrain fait plus pop, avec beaucoup d’espoir dans les sonorités. le solo de guitare montre vraiment toutes les capacités techniques de Dan. Autant le refrain me soûle un peu par son côté Bon Jovi, autant les couplets et le solo sont superbes.

Western Decay donne ce côté rock années 80 très joyeux, sautillant avec le riff de guitare et de batterie. On pourrait presque croire à un morceau punk mais hachuré. Le morceau est là aussi très positif.

Queen Pure est un bon exemple de rock années 90. Un riff bien tranché, une rythmique de batterie à la limite du hip-hop (la grosse caisse est prédominante sur le reste), la saturation est grasse à souhait donnant une densité énorme à l’instrument. Et pour finir un solo digne de son mentor, sublime.

Conclusion :

Tout comme Joe Satriani, la guitare a une prédominance dans sa musique. Elle joue le premier rôle sur bien des morceaux, le chant servant de faire valoir à ces mélodies tantôt rock, tantôt blues. Le tout est bon globalement avec une qualité technique sans pareil.

A écouter avec des guitaristes autour d’un bon whisky, au moins du 10ans d’âge ou avec des mélomanes qui savent ce qu’est « le bon vieux rock ».

Deezer : http://www.deezer.com/album/13028814?utm_source=deezer&utm_content=album-13028814&utm_term=7126184_1462997156&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/2Vqv702fX7XTGjWtAZeh53

Facebook : https://www.facebook.com/danpatlanskymusic/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire