Dance With the Dead / The Shape

dancewithedead

C’est le 5ème album de Dance With The Dead, duo d’électro californien avec The Shape. Leurs influences vont de Daft Punk à Rob Zombie. Intéressant….

The Shape (traduisez la silhouette) , c’est le son de Daft Punk avec une pointe de Kavinsky pour l’ambiance et de Nine Inch Nails (groupe de métal avec des sonorités électro) pour le côté sombre.

There’s A Storm Coming commence avec un son très proche de Daft Punk. La basse très puissante, le rythme rapide un peu comme la B.O. de Tron (écrit par Daft Punk).

Un univers très futuriste, apocalyptique. J’adore.

Adrift en revanche est plus proche d’un Kavinsky. Le bruit de la pluie, le tempo plus lent, un sytnhé plus old school et une ambiance mélancolique au possible. Un peu comme dans la B.O. de Drive (film génialissime) où on a l’impression de conduire une voiture une nuit pluvieuse, seul, tourmenté.

Screams And Whispers est quant à lui proche de NIN (Nine Inch Nails pour ceux qui n’auraient pas compris). Le son de guitare lent et mélancolique, un sample rapide derrière. Un univers plus rock, noir se dégage de ce morceau.

Le son de guitare envoûte littéralement pendant qu’on se lance porter par le rythme endiablé du morceau. Vertige assuré.

Perso, je kiffe Riot. Une intro de batterie puis çà part tout de suite à 200 km/h avec là encore une pointe de Tron (toujours le film). Futuriste et vitesse, je me verrais presque sur la moto du film (si quelqu’un veut me l’offrir, qu’il ne se gêne pas au passage, je n’ai pas mon permis mais je peux le passer pour l’occasion).

Horizon avec le chant féminin en intro donne une impression d’après fin du monde. Comme un renouveau, la musique monte en puissance, accélère pour ne plus s’arrêter.

Le synthé évoque le retour à une conscience, une renaissance au milieu du rythme futuriste rapide et effréné. La guitare électrique vient agresser, comme un être en colère, détruisant tout sur son passage. Puis elle s’assagit, aérienne, fatiguée.

Je ne sais pas si c’est l’histoire qu’ils voulaient raconter mais c’est la mienne.

Conclusion :

Un album d’électro comme je les aime, une ambiance, un son moderne dont les influences me plaisent. Tout est là, c’est un peu le regroupement du meilleur de ces groupes, avec une petite pointe personnelle : la touche Dance With The Dead.

A écouter en voiture (en roulant raisonnablement bien évidemment) une nuit d’hiver bien froide ou entre amis pour danser avec les stroboscopes à fond.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/12356318?utm_source=deezer&utm_content=album-12356318&utm_term=7126184_1455138018&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/6FrmsWgHEf8JGco0YPFOjJ

Facebook : https://www.facebook.com/dancewiththedeadmusic/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire