Daughter / Music From Before The Storm

Daughter et sa dream pop revient avec un projet ambitieux : Music From Before The Storm. Cet album n’est pas moins que la bande annonce d’un jeu vidéo : Life Is Strange. Pour autant, l’univers musical reste celui de Daughter.
Voyons si cet album est le calme avant la tempête annoncée.

J’avais accroché sur ce trio londonien avec leur album précédent, Not To Disappear, et espérait les revoir rapidement pour me faire une idée plus nette de leur musique. Daughter à exaucé mes prières et d’une manière surprenante avec ce thème de jeux vidéos.

L’album commence comme un réveil en douceur avec une guitare, des voix et des arrangements planants. Tout n’est que calme et chaleur avec Glass. Ce qui peut paraître un peu paradoxal avec Daughter qui généralement est plus sombre.

Leur noirceur reprend le dessus très vite.
La tension monte avec Flaws. Le morceau oscille entre une mélodie aux portes du rock avec une saturation de guitare et une mélodie sombre et des choeurs ajoutées au piano sur un thème onirique.

The Right Way Around continue de cet esprit. Aux portes du rock, gardant ce côté sombre, la saturation devenant un peu plus crade. Mais pour autant la tempête n’est pas encore là, on la sent se rapprocher. La tension monte encore un peu plus.

On progresse à travers l’album au son de la voix tantôt de la chanteuse, tantôt de choeurs.

La tempête s’abat enfin sur Dream Of William. Une explosion e guitares saturées après un calme avec quelques notes de guitare.
Puis la voix d’Elena Tonra intervient pour adoucir le tout et nous envelopper dans une couverture chaude et douce.

Le calme revient ensuite sur la fin de l’album avec notamment un superbe morceau clôturant l’album : A Hole In The Earth. Une mélodie envoutante et une voix superbe montant peu à peu en puissance.

Conclusion :

Une superbe réalisation de la part de Daughter. Si le jeu est aussi beau que sa bande originale, cela promet.
La musique est envoutante basculant de la chaleur à la froideur sombre pour revenir à une douceur palpable sur la fin de l’album.
Seul petit bémol : je m’attendais à une tempête plus intense qui n’apparaît que sur Dream Of William... dommage.
Je pense que Daughter en a encore sous le pied. C’est un groupe à suivre de près.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/46663382

Spotify : https://open.spotify.com/album/0Hr889Bpf14zxKuaA64cnM

Facebook : https://www.facebook.com/ohdaughter/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire