Daughter / Not To Disappear

daughter

C’est le deuxième album de Daughter, Not To Disappear, trio londonien d’electro/pop dont la voix Elena Tonra reste dans les esprits. Cet album est-il la confirmation de l’engouement des médias spécialisés?

Une musique envoûtante, des paroles sombres sont la marque de fabrique de ce groupe.

je retrouve un peu le plaisir que j’ai pu avoir en écoutant The Cardigans ou Bjork. Cela n’a cependant rien à voir si ce n’est la voix. Une voix féminine sensuelle, captivante, une guitare électrique qui laisse planer ces notes derrière la voix et une batterie en fond sonore, très sobre. Quelques samples et sonorités électro pour réunir le tout et vous aurez Daughter.

Les paroles sont très pessimistes, le thème principal étant le dégoût de soi.

Doing The Right Thing par exemple. Quelques notes de synthés, une batterie feutrée et la voix mélancolique de Elena. Elle regarde les gens faire l’amour, pour se reproduire soit disant. Elle trouve cela pathétique mais veut des enfants, enfants qu’elle perdra comme elle a perdu sa mère. Et elle se retrouvera seule.

Si c’est pas mélancolique, c’est bien imité.

Alone/With You continue dans le même esprit. Une ambiance installée très noire, sombre.

Elle déteste dormir seule, vivre seule. Elle se déteste. Puis dans la deuxième partie, elle dissocie son esprit de son corps et continue, je déteste dormir avec toi, vivre avec toi (sous entendu avec moi, mon corps). Corps avec un visage vierge. Cela pourrait être n’importe qui mais c’est elle.

No Care est un morceau plus rapide, la guitare lance son riff répétitif à 100 km/h sans s’arrêter. Les samples et la batterie contribuent à ce rythme rapide, angoissant, nous empêchant de souffler.

Le morceau fait allusion à une relation sans envie, même avec du dégoût. Dégoût de l’autre ou d’elle même….

Conclusion :

Une voix magnifique, mélancolique, froide parfois mais jamais décevante. Des mélodies qui servent les morceaux, simples, aériens, sombres.

Daughter confirme que le succès est aux portes, tout près d’eux.

Leur univers se précise, s’améliore et j’adore.

A écouter heureux, seul ou entre amis, petit cercle d’amis proches positifs, le soir, tranquillement.

Deezer : pas présent sur cette plateforme

Spotify : https://play.spotify.com/album/0ojaCwRiJ63YX6ucXASFdU

Facebook : https://www.facebook.com/ohdaughter/?fref=ts

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire