David Ryan Harris / Lightyears

lightyears

David Ryan Harris est un chanteur de blues avec le même type de voix que Lenny Kravitz ou Prince (qu’il cite en influence) et sort son 4ème album. Voyons ce que l’homme qui a fait les premières parties de Santana et de Richie Sambora (guitariste de Bon Jovi)  propose.

Je vais changer un peu la manière de faire mon article, je vais parler de l’album au global en m’appuyant sur certains morceaux plutôt que de le détailler.

C’est un album très Rythm And Blues, à l’ancienne. Il y a une prédominance de la voix accompagné par la guitare et ou le piano. La batterie est très discrète et n’est là que pour appuyer la rythmique.

Le premier morceau, Our Day, a une sonorité totalement bluesy, avec même le chœur féminin qui donne du groove au morceau. J’aime beaucoup ce morceau et laisse présager pour la suite que du bon.

On ressent toutes les influences de David à travers l’ensemble de ces morceaux.

Par exemple Wich Way Home ou Things That You Are qui font apparaître un type de voix à la Lenny Kravitz. On croirait un morceau de Lenny, même le côté un peu plus rock des morceaux, le piano laissant la place à l’orgue et les guitares plus présentes. Les violons s’invitent même dans le deuxième morceau en faisant une vraie ballade digne de Lenny.

Junkie a quant à lui une réelle influence Prince, surtout dans la voix et le côté funky du morceau. Là aussi, je trouve que l’on perd un peu la personnalité de David au profit de ces maîtres. ceci étant, c’est un très bon morceau, très années 80.

Les autres morceaux reviennent à un côté plus rythm & blues, plus personnel. Les rythmiques sont plus épurées, plus lentes, les sonorités ont moins de fioritures et çà rend très agréables ces compositions.

Comme I Can’t Wait To Meet You où on n’a que les voix (chant et chœur) avec la guitare acoustique en accompagnement. L’orgue n’arrive qu’après pour alimenter le morceau de quelques notes presque accessoires.

Ma chanson préférée est The One You Love. ces sonorités le rende simplement superbe. Tout est là, tout est à sa place. On a une rythmique blues classique, une batterie très présente, presque guerrière. Le groove du morceau me donne envie de danser autour d’un feu.

Conclusion :

Un bon album de blues avec des influences assumées. C’est un peu perturbant au début mais l’ensemble de l’album est très bon et sa personnalité est au moins aussi intéressante que ces maîtres à chanter. A écouter sans restrictions aucune.

http://www.deezer.com/album/11470316?utm_source=deezer&utm_content=album-11470316&utm_term=7126184_1446058561&utm_medium=web

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire