Demob Happy / Holy Doom

Demob Happy est un groupe de rock de Brighton. Originaire de Newcastle, ils quittent cette ville pour augmenter leur visibilité scénique et musicale. Bien leur en pris puisqu’à peine Holy Doom, leur deuxième album, sorti déjà ils traversent la manche.

L’esprit de l’album est très décalé, entre rock psychédélique vintage et punk rock moderne.
Le groupe se compose de Matthew Marcantonio à la basse et au chant, Thomas Armstrong à la batterie et d’Adam Godfrey à la guitare.

Liar In Your Head est un pur moment punk rock. Un riff de guitare très lent à la saturation grasse de guitare. La mélodie est très festive et limite dansante. Les choeurs et le décalage vocale sur le refrain fait penser au rock britannique des années 70-80, un peu psyché.

J’adore Be Your Man. L’esprit rock psyché et le refrain fédérateur avec des paroles et une façon de chanter en choeur restent en tête. C’est un morceau hyper positif avec un riff de guitare très entraînant.

On retrouve l’esprit punk britannique dans un morceau comme Fake Satan. Une saturation là encore très grasse, une musicalité simple et efficace avec une énergie palpable notamment dû au gros son de basse. Le tout soutenu par des paroles un peu barré, très porté sur le sexe. Et en même temps, le tempo et la musicalité du morceau me font penser à Foxy Lady de Jimi Hendrix.

I Wanna Leave (Alive) et son gros son de basse saturé avance tel un rouleau compresseur. Le morceau, bien qu’ayant des sonorités plus vintages, n’est pas sans rappeler un certain Royal Blood (groupe de la nouvelle vague brit rock).
J’aime beaucoup ce son un peu lourd de la base rythmique avec des interventions succinctes de la guitare.

Les morceaux paraissent tous plus déjantés les uns que les autres et paradoxalement créent une harmonie sur l’ensemble de l’album.
On a l’impression que le groupe essaye des choses différentes, un peu folles, avec toujours le même succès.

Ainsi Holy Doom voit le chanteur monter haut, à la limite de la voix féminine avec un son de guitare complètement à contre-emploi.
Ou Spinning Out s’énerver allant vers un morceau beaucoup plus hard et et rapide avec un riff de guitare génial et très agressif.

Conclusion :

Holy Doom est un album qui mérite plusieurs écoutes pour en déceler toute la qualité. Il n’y a pas de génie sans grain de folie disait Aristote (un peu de culture ne fait pas de mal). Demob Happy n’est dépourvu ni de l’un ni de l’autre.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/59327082

Spotify : https://open.spotify.com/album/1mdsGFvnN2Ok832ehemqgX?si=opqklJgoSq2Vn0ILs2bouA

Facebook : https://www.facebook.com/demobhappy/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire