Earl / Tongue Tied

Earl est une jeune chanteuse et compositrice américaine. Né en Alaska, elle créa son univers musical autour du jazz et de la pop. Aujourd’hui, elle sort son premier album, Tongue Tied. Un esprit jazz dans un corps pop.

A l’heure où tout le monde fait de la musique et que nous vivons dans un chaos musical où avec le digital, tout est musique, le jazz est le meilleur moyen d’expression : dixit Earl. Je suis tout à fait d’accord avec elle.

Et son album est le parfait exemple du jazz entrant dans le 21ème siècle.

Tongue Tied est un formidable morceau avec un arrangement électro-pop très propre et épuré. Le morceau, très années folles avec la voix magnifique de Earl est dansant, frais, festif. Le scat (chant où on utilise des onomatopés pour jouer sur l’intonation et la fluidité du morceau) y est pour beaucoup dans l’esprit jazz années 30 et très estival. Un morceau coup de coeur par sa fraicheur.

All That Glitters joue sur une mélodie très connue et reconnue. On continue dans cet esprit jazz old school, très attendrissant et jovial. On garde quand même cette modernité avec les arrangements très bien orchestrés et toujours cette voix sensuelle et douce d’Earl.

Travelling Heart m’a fait immédiatement penser à Lilly Allen. Un esprit moqueur mais avec une énorme qualité vocale et une musicalité incroyable. Le mélange jazz/r’nb est très bien assemblé sur ce morceau.

Since You Kissed Me est un morceau jazzy plus traditionnel. Un esprit cabaret très intéressant avec des cuivres, des cordes et Earl. On pourrait presqu’entendre le public applaudir ou chuchoter en arrière plan tellement le morceau nous entraîne dans ces jazz-lounge du siècle dernier.

Play With Fire nous fait quitter le jazz traditionnel pour des rythmes électro avec un gros son de batterie électronique mais avec toujours une mélodie jazz/charleston. Le morceau est sautillant du fait de sa voix et du piano ajoutant quelques notes çà et là. Un morceau coup de coeur par sa créativité.

L’album se termine par One Dance et une mélodie au piano qui commence avec une certaine mélancolie. La voix de Earl se fait un peu plus joviale et une rythmique basse/batterie reggae intervient. Même si le morceau est très intéressant, ce n’est pas mon préféré, sortant un peu du contexte je trouve très jazz-pop de l’album. C’est dommage pour finir l’album.

Conclusion :

Un très beau premier jet et un bon moyen d’appréhender l’univers de cette jeune artiste. Un univers joyeux, rieur et très jazz. C’est un album qui reprend les standards du jazz et les mets au goût du jour. J’adhère au concept et en redemande.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/44439661?utm_source=deezer&utm_content=album-44439661&utm_term=7126184_1501628737&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/5dlc7AMvdxeW2jUl0Fe0L9

Facebook : https://www.facebook.com/earlmusic.official/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire