Fawl / Why Do We Fall

fawl

C’est dingue comme en France on aime et on sait faire du rock.

Voici le premier EP de Fawl, un jeune groupe breton (il  n’y a pas que du chouchen, il y a aussi du gros son). Mélange d’electro et de rock, voyons ensemble ce que donne le trio Fawl et leur EP : Why Do We Fall.

C’est un vrai mélange d’électro et de rock, pour exemple, What qui avec le sample, le synthé et la batterie lance un riff très speed, qui envoie. Il est assez sombre mais la voix, mélodique colle super bien dessus.

Sin est plus dans le mélange pop/électro. J’accroche moins même si çà reste très sympa. Malgré son titre, il est plein d’espoir. j’ai l’impression d’être dans une soirée concert techno entouré de vampire ; vous voyez comme dans le film XXX avec Rammstein qui joue dans la boîte de nuit.

On dirait du Nine Inch Nails. Je préfère la voix de Trent Reznor, mais celle d’Antoine est pas mal, Il y a juste quelques améliorations à faire sur l’accent (c’est histoire de chipoter venant d’un mec qui est nul en anglais).

Mais c’est vrai qu’en entendant Sin, j’ai eut l’impression d’écouter Closer.

On est dans une ambiance très gothique je trouve sur cet album.

Move par exemple met une ambiance très sombre dès le départ. L’arrivée de la guitare électrique très saturée, un peu dégueulasse à la Muse d’Origin Of Symmetry rend super bien.

c’est dommage que la batterie soit un peu en retrait niveau son, je trouve. Elle aurait mérité d’être un peu plus mise en avant.

On retrouve cette similarité de son, sans le côté électro, dans Cage. très typé Muse du début surtout sur les riffs. Je pense notamment aux bends des guitares qui suivent les montées vocales (un bend est une corde tirée vers le haut ou le bas pour donner une sonorité suraiguë à la note).

Collapse est mon morceau préféré. c’est le plus sombre, très Nine Inch Nails lui aussi.

Le synthé est plus en retrait, se contente de créer une ambiance. La guitare envoie un riff super dark. C’est un peu genre, film d’horreur mais où tu vois rien. Juste on te suggère la tension, la peur. C’est cette ambiance là.

La guitare est comme la victime qui s’enfuit, se retournant de temps en temps pour rechercher du regard le tueur. Elle accélère, s’arrête pour se relancer aussitôt, accompagné de la voix, comme pour dire, tu peux toujours courir, je te rattraperais.

Je suis un peu dans mon délire là donc j’arrête ici l’étude de cet album car il me fait raconter n’importe quoi. Faut écouter pour comprendre.

Conclusion :

Belle surprise bretonne. Çà change des crêpes. Quelques petites choses à améliorer (comme le son de la batterie je pense) mais sinon le son est super propre, c’est même génial pour un premier EP.

J’adore leur ambiance et leur riffs, continuez comme çà les gars.

A écouter dans le noir, non je déconne… entouré de mecs louches avec des lunettes noires à 5h00 du mat dans un bar au fond du désert.

Deezer : http://www.deezer.com/album/11973048?utm_source=deezer&utm_content=album-11973048&utm_term=7126184_1452632444&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/2Fqut8zlnuY4VdoeCsu30d

Facebook : https://www.facebook.com/fawlmusic/?fref=ts

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire