Forever At Last / Ghosts Again

ghosts again

Deuxième album pour ce groupe de punk/métal américain plein d’énergie et de qualité techniques. Encore une chanteuse, désolé mais elle envoie. Forever At Last a-t-il autre chose à nous proposer que sa hargne?

Trio (chanteuse, guitariste et batteur) américain existant depuis 2010, le groupe a une très bonne technique musicale. Le pire, c’est que l’instrument le plus présent et presque, avec le batteur, le plus impressionnant (côté son) est la basse jouée par Jordan Vickers.

Dès les premiers morceaux, c’est un groupe plein d’énergie, de hargne même qui envoie du bois. La chanteuse, Brittany Paris, en veut et elle mordrait presque.

On retrouve une tendance très importante sur l’ensemble des morceaux Emo (style musical mettant en avant les émotions humaines, un truc pour faire écouter du punk et du métal aux filles)

Le son est propre, puissant. On a l’énergie du punk et la technique, propreté du son du métal.

Les riffs sont entraînant. Après, ce n’est pas du très grand métal non plus. On a tendance à retrouver toujours un peu la même structure musicale. Les chœurs apparaissent toujours au même moment ; Brittany chante bien mais çà ne fait pas tirer une larme non plus.

Parfois, l’énergie ne vient même que de la chanteuse, le morceau étant un peu à la traîne par rapport à ce qu’elle peut développer.

Days Of Nights est mon morceau préféré car il est l’exact inverse de ce que je viens de dire, et le batteur déroule son jeu avec plaisir et puissance.

Ce qui m’étonne le plus, c’est qu’ils aient mis 3 ans entre deux albums.

Conclusion :

On retrouve, par moments, l’énergie de Blink182 et cela en fait de très bons morceaux, bien envoyés. Mais le côté Emo est trop présent sur l’ensemble des morceaux et çà énerve vite, rendant répétitif presque tous les morceaux. Bref : peut mieux faire (enfin j’espère)

http://www.deezer.com/album/11320232?utm_source=deezer&utm_content=album-11320232&utm_term=7126184_1445368654&utm_medium=web

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire