Frank Turner / Be More Kind

Frank Turner a été le chanteur du groupe de post punk anglais Million Dead. En 2005, le jeune chanteur lance sa carrière solo entouré du groupe Sleeping Souls pour faire un folk punk mélangeant textes politiques et textes personnels. Son 7ème album, Be More Kind continue dans cet esprit.

Au début un peu perdu, j’ai vite compris que les morceaux pur folk sont les plus personnels alors que les morceaux plus punk rock sont les plus politisés.

L’album commence donc par Don’t Worry, une jolie ballade folk. Le morceau sur fond de guitare acoustique et avec une voix douce et posée parle de suivre son chemin, de ne pas faire attention aux regards des autres et de faire ce que l’on a envie, ce que l’on aime, dans la vie.

Et à l’inverse 1933 est un morceau punk dans la plus pure tradition anglaise. Une voix haute et criarde, des saturations tranchantes et un son brut.
Le morceau met en avant la haine des gens vis à vis de l’étranger, de l’autre. Ce morceau parle aussi bien du brexit, de l’arrivée de Trump et des montées des extrêmes dans les pays civilisés faisant le parallèle avec 1933 et l’arrivée d’Hitler au pouvoir.

Les textes comme les musiques ont leur importance dans la musique de Frank Turner.

Comme, selon moi le hit de l’album, Make America Great Again qui est à l’origine le slogan de Donald Trump.
On retrouve un punk édulcoré, rock pêchu presque pop très joyeux et festif.
Le refrain reste en tête et on se prend à chanter le slogan tellement il est facile de s’en souvenir.
Les notes de pianos apportent un côté live très  sympa et l’ensemble est très catchy.
Il reprend le slogan de Trump à son compte en mettant en avant toute la beauté du pays et le rêve américain que tant d’immigrants ont poursuivi en venant sur le continent providence.

L’ensemble de l’album oscille entre folk tranquille et punk vindicatif, entre textes personnels et paroles globales. La musique est là pour apporter du poids, du sens aux paroles.

Comme Blackout sur fond de guitare punk-rock californien, très estival et léché, le chanteur parle de son engagement, de son ouverture au monde et de son espoir d’ouvrir les yeux à d’autres à travers ces textes et sa musique.

Conclusion :

Un très bel album, original, politique, philosophique. La musique de Be More Kind porte la voix de Frank Turner aux travers de ces prises de consciences et coups de gueules.
Un très beau folk avec une voix chaleureuse et un punk énergique aux notes criardes.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/62891472

Spotify : https://open.spotify.com/album/51BL4655pCe9KOQbwfXuEI?si=6WT1u-lIRye8CaVkCYbKOQ

Facebook : https://www.facebook.com/frankturnermusic/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.