Fyfe / The Space Between

Fyfe, le jeune anglais Paul Dixon, vient avec un nouvel album. Après son EP Control qui ne m’avait pas laissé indifférent, ce nouvel album The Space Between en collaboration avec Kimbra, la jeune chanteuse/compositrice néo-zélandaise sur une chanson, vient remettre en jeu l’opinion que je m’étais fais de lui. Voyons ce que ce petit virtuose électro-pop a à nous dire….

La chanteuse Kimbra de son vrai nom Kimbra Lee Johnson est surtout connu pour sa participation au morceau de Gotye : Somebody I Used To Know. Par la suite, elle a participé au projet de Mark Foster de Foster The People et la voici ici sur l’album de Fyfe.

Pour bien comprendre tout le talent de l’homme, il faut écouter Cold Air et son refrain. Le côté très doux, calme du refrain laisse place à une ambiance spatiale avec une densité musicale et vocale sur le refrain. Autant je trouve le couplet un peu plat, autant j’adore le refrain qui prend toute la pièce et cette voix….. magnifique.

La participation de Kimbra intervient sur Belong. Le morceau est très pop, solaire. La musique est lente, chaude, douce et très dansante cool. La voix est toujours aussi belle et le duo match formidablement bien. La voix superbe, chaude elle aussi de Kimbra s’enlace autour de celle de Paul Dixon. On est un peu sur un esprit R’nB mais le côté pop est prédominant.

J’accroche moins sur des morceaux comme Stronger et Relax qui sont un peu trop répétitifs à mon goût. L’esprit est très doux, chaleureux. On est dans un véritable esprit positif et cohérent par rapport au reste de l’album, très réconfortant, mais pour autant je trouve les morceaux en dessous des premiers morceaux.

En revanche, Borders m’a vraiment touché. Toute l’émotion qui passe dans la voix de Paul Dixon dès l’intro et les quelques notes au piano sont superbes. On bascule très vite, après l’intro sur un électro pop très cool, très calme mais il garde cette émotion avec notamment les choeurs et la bonté dégagée par le morceau.

De même Rosa et la voix de la petite fille au début est un morceau superbe. La densité et la mélodie sont superbes, une fois l’intro passée. Les notes au piano nous emmênent complètement dans l’univers du musicien : entre bienveillance et candeur du musicien.

L’album se finit sur Closing Time, un morceau au piano très discret dont la voix, très fluette, est la dominante du morceau. Un morceau magnifique.

Conclusion :

Un album très beau, on ressent l’envie de partage du musicien de sa musique vers les autres. Il y a une bonté, une chaleur dans ces compositions aussi bien musicales et que vocales qui fait m’absorbe. C’est de la pop comme j’aime : les musiques sont belles et nous font nous évader et l’électro est là pour apporter uniquement un rythme ou une densité. Fyfe a confirmé tout le bien que je pensais de lui : c’est de la bonne musique et plein de bonnes intentions.

A écouter à deux, au chaud.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/15522648?utm_source=deezer&utm_content=album-15522648&utm_term=7126184_1497998846&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/1tvo9VCfUoB3ieHJTqX0X8

Facebook : https://www.facebook.com/thisisfyfe/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire