Gojira / Magma

gojira

Je vous parlais dans ma virée au Hellfest du dernier album de Gojira : Magma. Et bien, voici la critique de cet album. Le groupe français de Death Metal le plus connu au monde.

 

Pour la petite histoire, le groupe s’appelle Gojira car c’est le nom original (japonais donc)à de Godzilla. Ils s’appelaient à l’origine Godzilla mais pour des questions de droit, Gojira a été retenu.

Je n’ai qu’une chose à dire : autant le son était pourri en live, autant leur album a un son impeccable.

The Shooting Star est une mélodie sombre, lente, très bien pensée. La voix est calme, posée. Le morceau me fait un peu penser à du Filter.

Silvera est en revanche plus dans l’esprit Gojira. L’ambiance d’intro et du refrain est antique, avec la modernité des guitares électriques, çà claque. Les mélodies sont là aussi très travaillées, plus agressives sans être soûlantes. Le chanteur, Joe Duplantier, alterne chant et colère avec qualité.

Le solo de guitare à mi morceau est très bon, dans l’esprit du morceau.

Les paroles sont acerbes sur le voile que porte le monde sur les violences à travers le monde. Il met en avant le fait que si l’on change, le monde changera et qu’il faut lever les yeux et refuser cet excès de violence.

Stranded est un des morceaux joués en live au Hellfest. En live, il se dégage une énergie énorme et on le perçoit sur l’album. Le son de basse est juste génial, bien cinglant. J’adore le refrain, il y a une puissance venant du riff de guitare comme du chanteur qui nous envoie dans les cordes.

Yellow Stone est une instrumentale très sombre. La mélodie est agréable mais le morceau n’apporte rien d’intéressant.

Magma me ferait presque penser à un morceau de Radiohead. Les chœurs sur le morceau, la mélodie agressive sans être puissante, froide, noire. Les notes aiguës de la guitare aident beaucoup à ce sentiment d’agressivité.

A mi morceau, la mélodie change pour reprendre quelques notes plus métal.

Only Pain repart sur du death métal. Une ambiance antique, une basse puissante, des riffs de guitares puissants. La voix est puissante, à la limite du growl.

Liberation est un morceau acoustique à la guitare sèche (classique si vous préférez) avec une percussion en arrière fond. Un instrumental qui adoucit tout l’album. Ce morceau a, je trouve, des notes orientales.

Conclusion :

On est à la limite du concept album je trouve. Un univers très homogène sur tout l’album, une ambiance ancienne, obscure. des riffs agressifs et une voix très bien installée.

Je ne m’attendais pas à çà en écoutant cet album et je dois dire que je suis un peu partagé. Il est très bon, mais je pensais trouver plus de rapidité, de puissance aussi.

L’énergie est là, il y a une puissance aussi, mais très maîtrisée.

Un album pour les fans de métal sombre, plus scandinave je trouve. Un album pour les chevelus, çà c’est sûr.

Deezer : http://www.deezer.com/album/13304751?utm_source=deezer&utm_content=album-13304751&utm_term=7126184_1466613036&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/7D7V6M05UIOTjLdqbwRX0w

Facebook : https://www.facebook.com/GojiraMusic/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire