Green Day / Revolution Radio

green-day

2016 aura eut son lot de mauvaises nouvelles et de bonnes. Parmi les bonnes, le nouvel album de Green Day : Revolution Radio. Espérons que ce groupe de punk rock des années 90 qui a fait toute ma jeunesse sache garder la gniak qu’ils avaient il y a 25 ans!

Je dois bien avouer que j’ai failli zappé directement au milieu du premier morceau, Somewhere Now. Un morceau conventionnel sans énergie et sans réel atrait. La mélodie a été entendu des milliers de fois et çà m’a soulé direct. Alors que j’allais passer à autre chose, Bang Bang, le deuxième morceau m’en met plein la tête.

Revoilà l’énergie que j’aimais dans ce groupe, la puissance de jeu et l’envie de sauter partout en bousculant joyeusement ces petits camarades. Un riff de guitare accrocheur, des roulements de batterie en veux tu en voilà et toujours la voix si nasillarde de Billy Joe Armstrong.

Après 12 albums, ils ont toujours la patate.

Je passe sur Outlaws qui est un morceau à l’intro niaise et donne l’impression qu’ils reprennent un morceau de Weezer mais sans saveur. Ce n’est pas que le morceau est nul, mais il est sans réel intérêt musical.

Still Breathing est beaucoup mieux. Une intro lente avec un effet sur la voix de Billy, puis le refrain balance grave. Là encore, cette énergie retrouvée. Je pense même qu’ils en ont encore sous le pied, sans doute pour le live. Le morceau monte petit à petit en puissance.

Ce morceau est énergique sans être puissant ; un très beau morceau. De plus, les paroles sont un peu l’analyse de sa vie. Il est passé par de mauvais moments, et il brille encore, il est encore en vie. Un morceau libérateur sans doute.

Youngblood est le morceau typique Green Day. Ils balancent un riff de punk facile et entrant facilement dans les têtes, une pêche d’enfer, la voix de canard de Billy et le tour est joué. Simple mais efficace.

J’adore aussi Troubled Times. Un morceau faussement lent, une mélodie très agréable, chaude et sincère. Un texte qui parle de l’époque que nous vivons (les temps troublés), les attentats et autre guerre sous couvert de religion. Le filtre sur la voix au début fait penser à un vieil animateur radio donnant les nouvelles. Un morceau très mélancolique et très beau. Mon petit coup de coeur.

Un petit extra terrestre qu’est Ordinary World. Un morceau acoustique voix/guitare. Un très beau morceau, plein de douceur et tendresse.

Conclusion :

Un album inégal mais qui a de très belles choses à offrir aux fans de Green Day comme aux novices du groupe. Je m’arrête notamment sur Troubled Times et Bang Bang. Ils n’ont rien perdu de leur mordant vis à vis de la société actuelle et de leur énergie dans l’écriture, çà c’est sur.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/14122354?utm_source=deezer&utm_content=album-14122354&utm_term=7126184_1476123592&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/5a3LqvNt2nv1B4aRKXmgOV

Facebook : https://www.facebook.com/GreenDay/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire