Hellyeah / Unden!able

hellyeah

Hellyeah est un groupe américain de métal. Bon vu le nom et la pochette, vous vous doutez qu’on est plus dans le bourrin que la poésie romantique du XIXème siècle. Voici donc leur quatrième album : Unden!able (le point d’exclamation est voulu, c’est indéniable).

Hellyeah est un peu le groupe réunissant la crème du métal américain :

  • Chad Gray, le chanteur est l’ancien chanteur de Mudvayne.
  • Tom Maxwell , le guitariste principal est l’ancien guitariste de Nothingface.
  • Vinnie Paul, le batteur est l’ancien batteur de Pantera (et de mon point de vue un des meilleurs batteurs de métal au monde).

Il y a aussi Kyle Sanders et Christian Brady (le bassiste et le guitariste arrivés il y a deux ans).

Côté musique maintenant.

X est le morceau d’entrée (j’élude volontairement l’intro !). Le morceau est rapide et saccadé. la batterie et les guitares donnent un rythme et une mélodie très puissante, hachurée par les coups de caisse claire et de double pédale. Le refrain en revanche est beaucoup plus fluide mais toujours très agressif.

Le dernier tiers du morceau, après un solo de Tom Maxwell, marque deux changements de riff. L’un plus lent dans l’esprit Pantera, la guitare donnant une mélodie très lourde comme j’aime et l’autre avec la voix en fond où la batterie et la guitare principale sont clairement sur le devant énorme et déroulant le rythme principal du morceau.

Côté parole, c’est en même temps un remerciement au public qui les suivent et un remerciement à ceux qui leur ont chié dessus car ce fut la principale source d’inspiration dans l’écriture et la composition de leurs morceaux. L’humour colle parfaitement à la puissance du morceau, cela en fait quelque chose de génial.

Scratch A Lie est pour moi le morceau de l’album.

Un riff très puissant, un flow du chanteur très rapide, presque sans distinction entre le refrain et le couplet. On ne peut pas reprendre son souffle sur ce morceau, il va à 200km/h et garde cette énergie tout le long. Le refrain comme le solo de guitare est juste génial. Le solo avec le bend de corde (on tire la corde vers le haut pour avoir une distorsion de la note allant vers quelque chose de très aigu) balance grave.

Les musiciens déroulent une puissance et une énergie phénoménale ; en live on doit suer sang et eau rien qu’en les écoutant.

Human commence comme une ballade. Pour une fois que Chad Gray ne crie pas, cela montre qu’il a une belle voix. On reprend très vite (mais alors très vite) la colère et la puissance du groupe. Je retrouve l’univers Mudvayne dans ce morceau. Le refrain est très mélodique, plus doux alors que le couplet balance ces coups de grosse caisse avec la double pédale en pleine tête.

Côté paroles, Human parle de l’imperfection humaine et de la prétention des gens à juger et mettre sur de côté ceux qui ne sont pas comme eux, à les rejeter.

j’aime beaucoup l’intro d’I Don’t care Anymore avec le son de batterie et de basse. Çà claque vraiment. On a même un léger flanger sur le son de batterie (on ajoute le même son une seconde fois mais avec un léger retard pour donner une légère distorsion du son et un écho à ce même son).

Evidemment c’est une reprise de Phil Collins, vous l’aurez reconnu. la trame du morceau est conservé, on ajoute juste l’énergie et sur le refrain un esprit métal au morceau et des solos de guitare. C’est pas mal.

J’adore Love Falls. On est plus sur un rock très sombre, un peu à la Deftones. La mélodie est très sombre plus lente aussi. La voix et le synthé prennent le pas sur les guitares et la batterie en léger retrait. L’énergie est canalisé, la voix est plus chaude, très agréable.

Conclusion :

On retrouve à travers tous les morceaux les influences aussi bien de Mudvayne que de Pantera dans les mélodies, je trouve. Cela me convient très bien car ce sont deux groupes que j’adore.

Un album très, même très très bon. Du métal pur et dur avec des mélodies très intéressantes et des rythmiques puissantes et techniques.

A écouter avec des potes aux cheveux très longs et avec un pack de bière (peut importe la marque du moment qu’on a le son d’Hellyeah dans les oreilles).

Deezer : http://www.deezer.com/album/13258623?utm_source=deezer&utm_content=album-13258623&utm_term=7126184_1465142632&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/5H9cH0ZFEwiJQFPCXiXzxd

Facebook : https://www.facebook.com/hellyeahband/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire