Interview Disconnected juin 2018

Lors du Hellfest 2018, il y a les groupes qui jouent et les groupes qui profitent de notre présence pour venir faire leur promotion. C’est dans le deuxième cadre que j’ai l’occasion de rencontrer Adrian de Disconnected. Le groupe vient juste de sortir l’excellent White Colossus je m’assoie autour d’une table avec Adrian et une bière pour disctuter de leur premier album et de l’avenir.

Cabaneariff : Alors, Adrian, peux tu te presentez aux lecteurs?

Adrian : Oui, sans problème, je suis Adrian de Disconnected, le guitariste. Ravi de te rencontrer.

Cabaneariff : Pareil, je suis super content. J’ai pas mal de questions depuis la sortie de l’album.

Tout d’abord, un peu d’histoire : la création du groupe est très récente et est le regroupement de Adrian Martinot (à l’origine du projet), toi, venant de Melted Space, Aurelien Ouzoulias (ayant joué pour Morglbl, Satan Jokers et Patrick Rondat notamment), Ivan Pavlakovic (chanteur et guitariste d’Heavy Duty) et Romain Manogil (à la basse).

Adrian : Ouais, je fais toujours partie de Melted Space. Et tu as oublié Florian en février qui nous a rejoint à la guitare.

Cabaneariff : Pardon.  Bon, comment le groupe a vu le jour?

Adrian : En fait Melted Space ce ne sont pas mes morceaux. Disconnected c’est tout ce que j’écoute. J’ai commencé a écrire pendant 5 ans. J’ai pris mon temps, j’ai composé la musique que j’aimais.  Ensuite, J’ai pris le temps de trouver les personnes avec qui jouer. Ça m’a pris presque 2 ans. D’abord Ivan, au chant. On a discuté et humainement ça a tout de suite collé. Ensuite, il m’a envoyé les maquettes des lignes de chants sur les musiques et je me suis dis que c’était lui qu’il fallait. Puis Aurelien qui connaissaient Ivan, nous a rejoint. Ensuite les autres.

Cabaneariff : Toi, tu as écris les musiques et les paroles?

Adrian : Non, je ne suis pas chanteur. Ivan a écrit les lignes de chant et moi les musiques. Je lui ai raconté l’histoire du groupe, ce que je voulais faire. Lui il a écouté les musiques et il y a eut une alchimie entre nous, tout s’est fait naturellement. En 6 mois, toutes les paroles étaient écrites. On a retravaillé les paroles ensemble mais ça a été naturel.

Cabaneariff : Et pourquoi Disconnected?

Adrian : Je cherchais un nom de groupe et ça m’est venu comme ça. Ensuite, Ivan a eut l’idée d’écrire autour de ce thème avec des histoires différentes.

Cabaneariff: Ah ouais? Je pensais que tout était lié mais en fait pas forcement.

Adrian : oui et non. En fait tout est en lien sur ce premier album. En rapport avec la déconnection de l’être humain. Tout a découlé de là.

Cabaneariff : White Collossus est sortie en mars.

Adrian : Ouais, il y a trois mois.

(Ndlr : nous sommes en juin au Hellfest)

Cabaneariff : tu cites en référence Gojira, Alter Bridge et Deftones. Ces trois groupes ont influencé l’album dans son ensemble?

Adrian : Pas exactement. Alter Bridge, c’est plus certaines parties de morceaux où ils mettent en avant la melodie et c’est aussi ce que nous faisons. C’est tout. Gojira, c’est un peu pareil. Et Deftones, je suis fan. A tel point que j’ai passé toute la soirée dernière avec eux, ils ont écouté l’album et ont dit qu’ils adoraient.

Cabaneariff : Sans déconner!! C’est cool.

Adrian : Oui, ils sont super. Tu sais, quand tu rencontres quelqu’un qui est une de tes influences et que tu peux lui faire écouter ce que tu fais et qu’il kiffe, c’est juste énorme.

Cabaneariff : J’imagine.

Je te posais cette question sur les influences du groupe parce que je t’avouerai que je n’ai pas retrouvé totalement ces influences dans For All Your Sakes  par exemple. L’intro au didgeridoo et cytare, la mélodie orientale avant de repartir trash, un peu à la Sepultura. Je l’ai adoré, cet aspect primitif, trash.. comment t’es venu l’idée de ce morceau?

Adrian : Totalement d’accord, ça n’a rien à voir. Merci en tout cas. Quand j’écris de la musique je ne me pose pas de barrière. Si je le sens je le garde et sinon je le dégage. Il faut juste que ça colle avec le reste. Je ne veux pas qu’on me colle d’étiquette, on fait de la musique c’est tout, au sens global.

Cabaneariff : Je comprends. On va sortir de l’album maintenant pour parler plus globalement du groupe. Où en est la tournée de White Collossus?

Adrian : Après quelques dates sur Paris, on devrait faire quelques dates dans le sud de la France en Septembre, Octobre (dates ici) Pour le reste, on est en plein démarchage.
Il y a un tourneur hollandais qui demarche la bas, on regarde pour l’Europe pour des premières parties. Le but est de tourner avec des groupes au mieux pour le groupe. A l’heure actuelle, on a pas encore trouvé. On devrait lancer les dates courant septembre. On va travailler pout les festivals aussi.

Cabaneariff : Et la presse. Qu’as tu ressenti vis à vis de l’engouement du public et de la presse?

Adrian : Agréablement surpris. Je n’étais pas objectif, ça faisait 5 ans que j’écoutais les morceaux,je les connaissais par coeur. Que les gens n’arrivent pas a mettre d’étiquette est le plus beau compliment qu’on puisse me faire sur notre musique. Que des gens nous écrivent pour nous dirent qu’ils adorent notre album, c’est trop bon.
Même la presse étrangère, notamment japonaise s’intéresse à nous. C’est génial.

Cabaneariff : Comment voyez vous l’avenir avec Disconnected? Un 2eme album? Il y a déjà des choses qui viennent en tête ?

Adrian : On commence à écrire mais ce n’est clairement pas la priorité, on ne veut pas se forcer a ecrire de la zik. On se donne un an de tournée et ensuite on verra pour rentrer en studio. D’abord  la tournée. Pour l’instant j’écris. Un jour j’écris, le lendemain, rien. Je ne me force pas. Ça vient comme ça vient, naturel.

Cabaneariff : Adrian, merci encore de ton temps. On se voit très bientôt sur scène. J’ai hâte de voir ça. Je te souhaite une bonne tournée.

Adrian : Merci à toi et avec plaisir. Dès qu’on passe par chez toi, viens nous voir.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.