Interview Popa Chubby 2016

popa

Je l’ai fais, ma première interview. Et pour cette première, ce fut en anglais. Mes professeurs doivent s’étouffer en lisant çà. Et je n’ai pas interviewé n’importe qui : Popa Chubby pour son nouvel album Catfish qui sortira le 07 Octobre et sa tournée en France.

C’est un après midi d’été que je rencontre dans un hôtel parisien, Popa Chubby. Il arrive calme, reposé malgré les nombreux interviews de la journée et souriant.

Moi, en revanche, je suis stressé et impressionné mais l’homme me met très à l’aise en parlant posément et lentement (sans doute après avoir entendu mon accent il a compris qu’il fallait y aller doucement).

20160909_165744

Cabaneariff : Bonjour Popa. Heureux de te rencontrer.

Tout de suite, une première question sur ton album, Catfish qui sortira le 7 Octobre. Pourquoi le nom de cet album?

Popa Chubby : Tout d’abord j’ai écris cette chanson comme une histoire, comme une sorte de dessin animé. C’est à propos d’un poisson chat qui est le patron, c’est le chef de la rivière.C’est comme un mafieu.
Et ensuite j’ai rencontré Laurent Mercier, un français qui m’a dit : « je voudrais faire une vidéo d’une de tes chansons ». Je lui ai donné celle là et il est revenu vers moi avec cette vidéo, comme un teaser de l’album. Tu l’as vu?

Cabaneariff : Oui, oui. C’est assez amusant.

Cabaneariff : Quand j’ai écouté l’album, je me suis dis que tu avais enregistré en live, en une fois.

Popa Chubby : non je n’ai pas enregistré en une seule fois. C’est juste la façon dont je travaille.Je m’assure que tout roule bien avant d’enregistrer, je dois sentir que çà fonctionne. Mais c’est cool que tu aies eu cette impression.

Cabaneariff : Le morceau « Motorhead Saved My Life » est un hommage à la mort de Lemmy Killmister (le bassiste du groupe mort cette année)?

Popa Chubby : Oui c’est un hymne à Lemmy. Je l’ai écrit juste après sa mort.Sa mort m’a beaucoup chamboulé car Motorhead était très important dans ma vie. Leur musique était très importante pour moi.

Cabaneariff : Oui d’ailleurs, en quoi il a sauvé ta vie, en quoi Motorhead a été si important pour toi?

Popa Chubby : Musicalement. Tu vois quand Motorhead est arrivé, c’était comme la fin d’une ère. Led Zeppelin et Pink Floyd étaient sur la pente déscendante et Motorhead est arrivé et c’était juste : « Whaouu » parce que c’était quelque chose de complètement différent.

Cabaneariff : Mais tu n’as jamais voulu jouer comme eux? faire du métal ou du hard rock?

Popa Chubby : Je joue comme je joue (sous entendu, j’aime ce que je joue et çà me va).

Cabaneariff : Tu as déjà joué Ace Of Spades, un morceau phare de Motorhead.

Popa Chubby : Oui absolument!

Cabaneariff : Est ce que tu vas réitérer? pas forcément ce morceau, peut être un autre?

Popa Chubby : Peut être. j’essaye de jouer ce que les gens ont envie d’entendre. Quand tu parles de Motorhead, Ace Of Spades est LA chanson. Jouer cette chanson est très inspirante, tout le monde la connaît, tout le monde a envie de l’entendre et j’y prends beaucoup de plaisir.

Cabaneariff : Le morceau Wes Is Mo est un hommage à Wes Montgommery? (C’est un grand jazzman des années 60 qui avaient la particularité de jouer avec le plat du pouce pour atténuer son son de guitare).

Popa Chubby : oui exactement, tu as tout compris (des étoiles brillent dans ces yeux en voyant que je connais la référence).

Cabaneariff : Mais tu joues comme lui dans ce morceau?

Popa Chubby : J’essaye mais je ne suis pas West. J’adore ce style, ce mélange jazz/blues, Grant Green. Ces personnes ont été très influentes dans mon jeu.
J’essaye de contribuer à tout çà (sous entendu en jouant et en leur rendant hommage).

Cabaneariff : D’ailleurs, dans divers interviews, tu dis détester parler de toi. Mais en jouant, en rendant ces hommages, indirectement tu parles de toi, de ta vie.

Popa Chubby : Oui, tout est hommage, tout vient de quelque part. J’aime montrer mon respect à tout ce qui m’a influencé. Tu joues toujours sur ta vie, tout vient de la perception que tu as de la vie.

Cabaneariff : Nous sommes en France, donc on va parler de Blues For Charlie. C’est bien evidemment en rapport avec les attentats.

Popa Chubby : Oui c’est charlie Hebdo. Cette chanson est pour tous les Français, en général. C’est pour le public français. Mais ce n’est pas pour parler des attentats, c’est pour montrer ce qu’est l’esprit de la France.

Cabaneariff : Tu l’as écris juste après les attentats où tu as laissé retomber les émotions avant de l’écrire? Car quand je l’écoute, la musique est très douce alors que ta guitare est comme une colère qui monte au fur et à mesure du morceau.

Popa Chubby : Je l’ai écrit juste après les attentats. Oui c’est possible, il y a beaucoup d’émotions et la musique retranscrit les émotions. Il y a de la tristesse et aussi de la colère.

Cabaneariff : 25 ans de carrière, c’est très impressionnant pour moi. As tu l’énergie de faire 25 autres années?

Popa Chubby (riant) : oui j’espère bien encore 25 ans. Avoir l’inspiration et l’énergie. La musique est si vaste,  Il n’y pas de fin. Il y a toujours de nouvelles choses à raconter, à exprimer.

Cabaneariff : A l’époque où tout le monde fait des duos, des featuring, comme (je cherche un exemple)… Pharell Williams et Daft Punk. Te vois tu faire ce genre de choses?

Popa Chubby : J’adorerai travailler avec les deux. Je suis plutôt ouvert, je pourrais jouer avec tout le monde, même avec toi!

(Je lui dis que je joue de la batterie)

Popa Chubby : Vas y, mets toi à la batterie, on y va!
En ce moment ces associatons sont plus commerciales que purement musicales, donc, si celà arrivait, je voudrais que se soit vraiment pour la musique. Mais je suis toujours ouvert à tout, à toute association musicale, tout les styles musicaux, personne en particulier.

Cabaneariff : Une dernière question. Popa Chubby veut dire Pop A Chubby (bander en français). Pourquoi cette connotation sexuelle pour ta musique?

Popa Chubby : Tout le concept du nom de mon groupe est que je voulais que celà soit excitant, donc quand vous etes excité, vous avez une érection. Chaque fois que je joue je suis excité.Je voudrais que tous les hommes aient une érection et que toutes les femmes mouillent en m’écoutant jouer de la musique.

Cabaneariff : Merci beaucoup Popa Chubby pour cet interview.

Popa Chubby : On finit sur une bonne note (dit-il en souriant). Merci à toi, c’était sympa.

Vous retrouverez très bientôt ma critique de cet album. D’ores et déjà, vous avez ces dates de concert dans la rubrique Concerts.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Interview Popa Chubby 2016 »

  1. Bravo c’est top ton interview, ça donne envie d’aller écouter l’album! Et clin d’œil à tes profs d’anglais, vous voyez finalement 😋

    Répondre

Laisser un commentaire