Interview The Shiver Avril 2017

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai eu l’opportunité de discuter par Skype avec la chanteuse italienne de The Shiver, le groupe de rock italien. Faith (la jeune chanteuse du groupe) a bien voulu répondre à mes questions avec beaucoup de gentillesse.

Cabaneariff : Bonjour Faith et merci de répondre à mes questions.

Faith : Bonjour. C’est normal et çà me fait très plaisir.

Cabaneariff : Alors, comment décrirais tu votre style musical? votre univers?

Faith : Dans un premier temps, on était très rock et métal. Sur le premier album, il y a plus de dix ans, on était dans cet univers. Maintenant, on a évolué avec le temps et depuis on fait du rock, mais on a ajouté des musiques électroniques. J’essaye de mixer ces musiques entre elles et on a toujours des sonorités métal, mais moins dominantes.

Je n’aime pas faire des compromis quand je fais de la musique. Quand tu écoutes l’album,  c’est ce que je vis. Ce n’est pas exactement underground, c’est ce qui est sorti de ma tête, ce que j’ai composé et ce que j’aime. Et j’en suis heureuse.

Cabaneariff : Tu es la seule personne à composer?

Faith : Oui, tout à fait. J’ai changé souvent de musiciens. J’aime composer et que les musiciens jouent ce que j’ai écris. J’ai du avoir 5 guitaristes différents. Le seul qui est toujours présent est Finch, le batteur. J’aime beaucoup le jeu de Finch et il me dit ce qu’il en pense. Quand j’amène un nouveau morceau ou un nouvel album (les partitions et les paroles), c’est le seul avis qui compte pour moi.

Généralement, j’amène les morceaux, on les jouent ensemble et ensuite je fais le mix. Tu sais, j’écris depuis 15 ans et je continue de la même façon de travailler.

Cabaneariff : Ok, je comprends. The Shiver, c’est ton projet, un projet personnel. Un peu comme ton bébé.

Faith : Oui. Ce projet je l’ai créé avec Finch. Chaque décision se fait à deux, il a toujours son mot à dire. Je suis passionné et c’est difficile d’intégrer une personne à sa passion, de faire de la musique à plusieurs. Quand, on tourne et qu’on organise, là on en parle tous les deux.

Cabaneariff : Et ce seront les mêmes musiciens, ces nouveaux musiciens, qui vont faire la tournée avec toi? les mêmes que sur l’album?

Faith : Oui tout à fait. On va tous à Londres pour commencer la tournée et on va tourner en première partie de Sonic Syndicate.

On a commencer il y a deux jours à tourner avec Sonic Syndicate. On va faire l’Allemagne, l’Angleterre. On va beaucoup voyager.

Cabaneariff : Ok. Je change de sujet. J’ai trouvé beaucoup de points communs avec Lacuna Coil (c’est un groupe de métal italien tout comme The Shiver), Nightwish ou Evanescence (ces trois groupes ont des femmes à leur tête). Est-ce une influence pour toi?

Faith : Aujourd’hui, je me sens proche de Lacuna Coil. Ils sont italiens comme nous, c’est une femme, tout comme moi. Lacuna Coil est un énorme groupe et est connu partout dans le monde et c’est une fierté pour l’Italie. Il y a deux ans, j’ai pu rencontré la chanteuse de Lacuna Coil. Elle était très professionnelle, très gentille.

Nightwish, je l’ai vu quand elle est venue en Italie et une deuxième fois au Casino de Paris. Elle est très professionnelle, mais l’esprit du groupe est plus froid. Cependant, musicalement, je ne m’en sens pas proche.

Je me sens plus proche du rock que du métal aujourd’hui. Aujourd’hui, je me sens plus proche de groupes comme Tool, Deftones que de groupes métal.

Cabaneariff : Je trouve qu’il y a beaucoup de mysticisme et de spiritualité dans tes morceaux. La religion a-t-elle une grande importance pour toi?

Faith : Oui. Je pense que la spiritualité a beaucoup d’importance pour moi. Pas la religion comme tu l’entends. En Italie, le christiannisme a beaucoup d’importance mais je ne suis pas fan de ce genre de spiritualité. Je préfère dire que je suis une philosophie plutôt qu’une religion. Un peu comme le Karma, tu vois, le regroupement des énergies. Je me sens proche des forces de la nature. Pour moi, la religion n’apporte pas toujours quelque chose de bon, la société change et la religion prend beaucoup de places et c’est ce dont parle l’album. La société de consommation m’importe peu, je préfère vivre en accord avec la nature.

Cabaneariff : Une question idiote, mais tu pratiques la sorcellerie dans tes shows ou en privé? Vu que tu parles beaucoup de sorcellerie dans tes textes. (rire)

Faith : Je ne pratique pas, en privé comme dans les concerts. Ce n’est pas tellement de la magie comme tu l’entends, c’est plus l’utilisation des forces de la nature, de l’énergie. L’énergie est l’énergie qui nous entoure, pas la magie avec des sorts que l’on lance. Mais j’ai des amis qui savent utiliser ces forces.

Cabaneariff : Dans la chanson Miron-Aku, tu parles de la sorcière qui porte ce nom. La dernière sorcière a priori. Pourquoi mettre en avant ce personnage mystique?

Faith : Parce que c’est un hommage. Il y a beaucoup de légendes sur la dernière shaman et ils se sont servis de sa philosophie, de ces secrets, notamment l’armée allemande pendant la seconde guerre mondiale. Ils ont essayé de trouver le Saint Graal, de trouver le secret de la vie éternelle à travers ces secrets.

Cabaneariff : Oui Himmler se serait servi de ces secrets pour faire avancer l’armée du 3ème Reich.

Faith : Elle était très forte, puissante. Elle avait des pouvoirs énormes. C’était une sorcière, une shaman et elle pouvait contrôler les esprits, les mauvais comme les bons, invoquer le démon. Je suis fasciné par ce personnage. J’ai vu beaucoup de photos d’elle, elle était très vieille dessus et pourtant si puissante.

Cabaneariff : Après une tournée européenne, tu n’as pas envie de faire une tournée aux USA ou au Japon?

Faith : J’aimerai faire une tournée mondiale mais c’est très dur de tourner aux USA. Il faut connaître les bonnes personnes, c’est une organisation. Il faut tomber sur la bonne personne au bon moment.

Pour le Japon… j’adore le Japon (elle me montre un tatouage sur le bras) c’est une geisha là. Je ne pense pas que ce soit possible pour le moment, mais çà serait le top.

Cabaneariff : C’est un projet, dans le futur alors.

Faith : Oui.

Cabaneariff : A ceux qui lisent ces lignes, ou ceux qui écoutent l’album de The Shiver, qu’as tu envie de leur dire?

Faith : C’est ce que j’ai écris, c’est une impression, ce que je ressents à l’instant. C’est une partie de ma vie. C’est un album pour se sentir mieux, pour être plus fort. Si tu es positive, que tu as envie de faire quelque chose, tu peux le faire. Mon rêve était de faire de la musique, quand j’avais 15ans, de faire des tournées et c’est ce que je fais aujourd’hui. Il faut saisir les opportunités. Si je le fais, tout est possible.

Pour moi, l’énergie a beaucoup d’importance et j’essaye de transmettre mon énergie positive à travers ma musique.

Cabaneariff : As tu d’autres projets après ce nouvel album, après cette tournée?

Faith : Oui, je pense rentrer en Italie, commencer à écrire un nouvel album et je prépare une nouvelle tournée en octobre.

Cabaneariff : Merci beaucoup à toi.

Faith : Merci à toi et à bientôt en France.

faith2

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire