Johnny Marr / Call The Comet

Johnny Marr fut le guitariste de The Smiths, groupe de rock des années 80. Puis, il se lance dans une carrière solo au debut des années 2010 avec deux albums solos. Après 4 ans d’absence, voici le troisième album solo d’une légende du rock anglais : Call The Comet.

Johnny Marr sonne un peu comme Mattew Bellamy (chanteur de Muse). Un chant un peu nasillard (on l’explique par un chant venant plutôt de la cavité nasale) et n’hésitant pas à monter dans les aiguës.

Les mélodies rock sont efficaces, plus mordantes que ce qu’il avait pu faire pour The Smiths. En même temps, il y a 30 ans entre The Smiths et sa carrière solo. Mais il a su prendre le virage du 21ème siècle. Les saturations sont grasses et le son est dense.

En témoigne Rise ou Hey Angel, un rock bien pêchu efficace avec un solo à l’ancienne sans prétention. J’adore.

Sur Hi Hello, on retrouve le charme du rock nostalgique des années 60 mais avec une densité dans le son et l’instrumentation énorme qui rend le morceau très moderne.

C’est un peu ça la patte Johnny Marr : savoir faire du neuf avec du vieux. Des mélodies rock efficaces un peu vintage avec des sonorités terriblement modernes.

Comme sur Walk Into The Sea où l’intro au piano seul bifurque vite sur un arrangement avec des synthés et une guitare électrique tranchante et un arrangement très ample pour englober la pièce par un son vaste et puissant.
Une superbe ballade.

La toute fin de l’album retourne un peu dans un esprit année 80-90 assumé, mettant de côté le modernisme présent sur la première partie de l’album.

ActorAttractor qui rappelle Depeche Mode avec ces notes répétitives de guitares de synthés faisant planer une ambiance mystérieuse avec de temps à autre une guitare soliste qui intervient pour pousser la note à l’extrême.

Ou My Eternal, rock à la voix filtrée à mort et au son très 80. Même la batterie sonne d’autrefois. La guitare, à l’inverse du reste de l’album est très criarde.

Conclusion :

Johnny Marr assume son héritage et en fait sa force. Quel star du rock peut se targuer d’avoir su après une carrière dans les années 80, réaliser une carrière solo avec autant de réussite que celle de Johnny Marr. Et en entendant Call The Comet, la page de sa carrière musicale n’est pas prête d’être tournée. Il en a encore sous le pied. Bravo Monsieur Marr.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/65230962

Spotify : https://open.spotify.com/album/14um9vHDZsoNRn28ymg9DQ?si=okvoaAZDTUmWUbRlxUBLLw

Facebook : https://www.facebook.com/officialjohnnymarr/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.