Kaon / The Mind Wall

kaon

Kaon est le regroupement de 4 musiciens français de talents pour faire du rock.Ils signent aujourd’hui un premier EP : The Mind Wall (le mur de l’esprit). Essayons ensemble d’aller au delà du mur.

Dès le premier morceau, on reconnaît leur principale influence : Muse. Les mélodies, rythmiques et surtout la voix de Kevin (véritable voix de tête montant aussi haut que Matthieu Bellamy). Ce morceau est clairement un morceau qu’aurait pu jouer Muse tellement il est bien écrit et pêchu.

From You To Me crée un véritable univers, notamment avec la puissance de la basse de Guillaume. Le morceau est plus proche d’un Tool (groupe de rock très technique avec des ambiances très mélancoliques) mais avec une voix haut perchée. Je ne suis pas un grand fan de ces voix de tête, surtout dans le rock, mais je dois admettre que sur les deux premiers morceaux, on est un peu dans le même environnement que le groupe cité plus haut.

On sort du registre rock pur avec Strangers Again et White Seas. Ces deux morceaux qui pour moi vont de pair, musicalement et non littérairement, sont plus classiques dans la composition. Notamment la mélodie guitare emploie clairement des thèmes du registre classique. Sur Strangers Again, on pourrait croire à du Rachmaninov. On est sur du très bon musicien. Cela me fait un peu penser à Extreme sur ces morceaux acoustiques. J’aurai cependant bien vu un chœur, ou un duo chant. Cela aurait apporté de la matière au morceau. Sur ce dernier, on est sur une histoire d’amour qui finit mal puisqu’ils ne se comprennent plus.

Sur White Seas, la présence de la batterie, des percussions donnent plus de poids au morceau qui en fait un très très bon morceau. Je crois bien que c’est mon morceau préféré. Très technique et très beau, on a le côté acoustique de Strangers Again et la matière des instruments supplémentaires, du doublement de la voix de Kevin aussi.

De même, les paroles entraînent l’auditeur sur l’état d’esprit du chanteur (du moins c’est mon avis), les raisons pour lesquelles il écrit (la mer blanche faisant référence à la feuille blanche au début du morceau).

Runaway est clairement inspiré de Muse. Les sonorités derrière sur l’intro.

Je vous avouerai que c’est aussi le morceau que j’aime le moins car un peu trop inégal. La voix de tête est peut être trop présente et me gêne un peu en début de morceau. Cependant, on est sur un morceau plein de pêche et de rock. Notamment les solos de guitare et de batterie sont géniaux. On a plus de puissance sur la deuxième partie de morceau.

Côté parole, Runaway nous raconte le regard sur un homme qui a commis des crimes et sa non prise de conscience des faits qu’il a commis.

Conclusion :

Un premier effort qui mérite qu’on s’attarde dessus. Ce que j’attends maintenant, c’est de voir ce que cela donne en Live et un vrai premier album car on reste un peu sur sa faim après les 5 morceaux. L’univers est plutôt clairement défini et on se laisse embarquer facilement, notamment grâce à la qualité d’exécution des musiciens de Kaon.

A écouter seul ou entre amis, autour d’un feu avec une bonne bouteille (qu’est ce que j’ai avec l’alcool moi) ou lors d’une bonne soirée intime entre potes.

Deezer : http://www.deezer.com/album/12609352?utm_source=deezer&utm_content=album-12609352&utm_term=7126184_1458832695&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/674gLs51TguWeJBIkc2Vx2

Facebook : https://www.facebook.com/Kaonband/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire