Kicca / I Can Fly

Kicca est une jeune chanteuse d’origine italienne de jazz/soul. Son troisième album I Can Fly intègre une note funk non négligeable.

Pour I Can Fly, Kicca me fait penser à certains moments à un savant mélange de Macy Gray et de Jamiroquai. Macy Gray pour l’aspect soul et le timbre de voix, et Jamiroquai pour le funk.

Pour l’aspect soul, I Can Fly ouvre le bal de jolie manière avec une ballade soul/jazz très aérienne.
Quand on écoute The Beats, on retrouve toute la saveur de la soul d’antan, un petit arrière goût de Nouvelle Orléans même : un orgue au phrasé très dansant, un beat de batterie entraînant et un chant mis en avant comme il faut.

A l’inverse des morceaux comme Let Me Walk font ressortir tout l’aspect funky de la chanteuse : la rythmique s’accélère, le phrasé est plus pêchu, catchy.
Up And Down fait clairement penser à Jamiroquai. Le funk en place, les mélodies spatiales au synthé rappellent le Space Cowboy.

On retrouve d’autres inspirations dans l’album. Difficile, en écoutant Angel par exemple, de ne pas penser au morceau Creep de Radiohead et à son riff de guitare si reconnaissable.

Ou plus africain avec Ritual et la mise en transe des instruments et du chant magnifique, plus tribal, brut.

Conclusion :

Kicca allie parfaitement la soul et le funk sur ce très bel I Can Fly. Très à l’aise dans l’exercice funk, on sent le plaisir qu’on les musiciens et la chanteuse à lacher les rennes pour des rythmes plus enlevés.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/85089652

Spotify : https://open.spotify.com/album/4DoqlinKvdXNSLeG45i41d?si=rD3e3NoATbyO1A4ggdS0fw

Facebook : https://www.facebook.com/kiccamusic/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.