Kyle Gass Band / Thundering Herd

kgb

Kyle Gass est le compère de Jack Black (oui l’acteur qui est aussi chanteur). Ils jouent tous les deux dans Tenacious D (groupe de rock géniallissime et déjanté). Mais Kyle Gass continue, en dehors de Tenacious D, son petit bonhomme de chemin en réalisant un Band qui fait du rock comme on aime. Voici donc leur deuxième album : Thundering Herd.

Kyle Gass, quoiqu’en disent certains détracteurs, est un très bon guitariste. Il aime à délirer dans Tenacious D avec Jack Black (qui touchent quant à lui au piano, à la batterie et à la guitare). Il s’est entouré pour ce Kyle Gass Band du batteur (Tom Spier) et du guitariste (John Konesky) de Tenacious D ainsi que Jason Keene (le bassiste de David Hallyday ou Tupello Chain Sex) et de Mike Bray (guitariste et chanteur dans ce groupe et guitariste de Band Of Bigfoot).

Parenthèse refermée, l’album maintenant.

Cakey commence l’album en force. Un rock’n roll bien senti. Un peu à la Bon Jovi (de la bonne époque). Un riff de guitare pêchu et énergique, le chant est clair et super agréable. Mike Bray au chant, il a une très belle voix. La flûte, c’est Kyle Gass et c’est plutôt sympa, décalé comme j’aime.

Bro Code fait référence au livre de Barney Stinson dans How I Met Your Mother. Le morceau est folk, Kyle Gass au chant. Un délire dans la veine de Tenacious D. La mélodie est très douce et sympa. Puis on part sur le dernier tiers du morceau sur un rock plus entraînant, presque épique.

Ils prennent même le temps d’écrire un morceau sur le chanteur et guitariste Mike Bray dans Mike Bray (Don’t Drink The Water). Un morceau pop-rock très doux et sympa. Le solo de guitare est bien envoyé et très feutré.

Evidemment, la plupart des morceaux ont des textes complètement décalés mais c’est aussi l’originalité de Tenacious D et de Kyle Gass Band.

Gypsy Scroll II : Toot Of The Valley est un morceau à la Iron Maiden (donc du hard rock assez épique). Ils jouent sur le côté épique du morceau. La flûte étant le sifflement dans la vallée. Le morceau est bien écrit même si je ne suis pas fan des voix qui montent trop haut dans le hard rock.

Dans le morceau, il y a une partie parlée avec une sorcière qui parle et des hommes. C’est le côté décalé là aussi, jouant un peu sur l’humour à la Monthy Python. Il faut comprendre le concept pour adhérer.

Conclusion :

C’est un album qui ne se prend pas au sérieux avec des mecs qui ont envie de se marrer et de jouer ensemble.

Un album digne de Kyle Gass. Un univers déjanté, drôle avec de très belles mélodies allant du folk au rock, frisant même avec hard rock (comme sur Gypsy Scroll… ou encore Hell Or High raisonnant comme un hommage à AC/DC).

Les blagues en plein morceau renforcent l’histoire de chaque morceau même si on sort de la mélodie. C’est barré mais çà me plait et j’assume complètement que çà ne plaise pas à tout le monde.

A écouter avec des fans de Monthy Python aimant le rock (faut chercher dans ces amis, on doit bien en avoir un quelque part) ou des mecs un peu tarés comme moi.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/13688124?utm_source=deezer&utm_content=album-13688124&utm_term=7126184_1473200369&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/4jr0e96iWURHIe3CzGIZkg

Facebook : https://www.facebook.com/kylegassband/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire