Kymberley Kennedy / Make Me Wanna

makemewanna

Je sors un peu des sentiers battus avec ce troisième EP de Kymberley Kennedy : Make Me Wanna. On est plus sur du pop/r’nb mais la voix de cette chanteuse anglaise me fait vibrer.

Officiellement on est sur un 5 titres ; en réalité il y a deux remix du premier morceau Make Me Wanna. Mais le côté électro-pop des mélodies de ce morceau sur l’original et des morceaux suivants m’ont fait faire un écart. Les morceaux sont sensuels, la voix est d’une chaleur et tendresse.

Par exemple, les synthés et les chœurs sur I Decide donnent un côté intemporel au morceau, comme si on était enfermé dans une boîte de nuit, tout le monde dansant au ralenti, dans un sous sol de Londres. Un côté un peu gothique au morceau. Je trouve çà trop classe.

Là où le côté R’nB est le plus présent est DKM. Un peu trop répétitif à mon goût même si l’univers de Kymberley reste très présent. Un univers nocturne, sensuel et dansante.

Le premier remix de Make Me Wanna par Nick Thayer est clairement bien en dessous de l’original. Hachant le morceau pour lui donner un côté un peu trop électro FM. Je suis très déçu par ce morceau ; On zappe!

Le deuxième remix réalisé Busta donne à l’inverse un côté electro industriel, très puissant. Même si on dénature l’univers de la chanteuse, on est sur un morceau qui pourrait cartonner en Live lors de festivals électro. J’aime beaucoup les sonorités spatiales de ce dernier.

Conclusion :

C’est un premier jet avant le grand bain de l’album mais j’écouterai attentivement ce que Kymberley Kennedy fait par la suite. Son deuxième (Cycles, très bon aussi) et dernier EP étant dans un univers très fascinant et avec une voix toujours très envoûtante.

A écouter dans l’obscurité.

Deezer : http://www.deezer.com/album/12481932?utm_source=deezer&utm_content=album-12481932&utm_term=7126184_1457895643&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/2LntfLX3IAKSD8XSg1HiHj

Facebook : https://www.facebook.com/KymberleyKennedy/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire