Live Report Crown The Empire Octobre 2018

Le concert affiche complet au Petit Bain ce dimanche soir. 3 groupes viennent y jouer mais c’est bien les Crown The Empire que la foule attend. En première partie, Coldrain et Volumes viennent chauffer la scène et se faire connaitre un peu plus du public français.

Il est à peine 20H quand Coldrain, le groupe japonais de métalcore ouvre le bal et balance la purée. Ils envoient du lourd, je sens le bateau tanguer (le petit bain est un bateau à quai de Seine). En tout cas, la foule adore et en redemande, saute, lève le bras au rythme de la musique. Ils sont énervés les japonais. Une partie du public a l’air de les connaître. Personnellement, je suis bien loin de ce je pouvais connaître de la scène rock/métal japonaise (Arc En Ciel en tête) et ce n’est pas pour me déplaire.

Une petite pause et c’est au tour de Volumes, groupe métal américain dans l’esprit de Born To Osiris ou Veil Of Maya de venir chauffer la scène. Le groupe arrive sur le thème de Harry Potter. Original…
On bascule dans un métalcore hip hop avec un énorme mais alors énorme son de basse.
On pogotte dans la foule, là on est sur du lourd, du méchant. En même temps, ils annoncent la couleur : Volumes c’est du gros son. Tour à tour, les deux chanteurs balancent leur flow, growl, arranguent le public pendant que la batterie surpuissante et la basse envoie une rythmique trash à souhait. De temps à autre, un des chanteurs, Gus Farias, sort son téléphone pour prendre des selfies ou photographier le public.

30 minutes, c’est court pour se faire connaître du public mais Coldrain et Volumes ont réussi à convaincre avec un métal énergique, puissant et en donnant tout tout de suite.

C’est au tour de Crown The Empire, qui se fait attendre. 40 minutes avant que le groupe monte sur scène. Le public est chaud bouillant. Les notes de pianos de Are You Coming With Me? résonnent.
Et c’est parti pour leur première sur un bateau, ils veulent le faire couler! Andrew harangue le public, tend le micro, saute partout. Ils mettent le feu face à un public 100% acquis à leur cause.

Ils enchaînent les morceaux toujours plus énervés, leur son résonnant partout sur le bateau. Le public chante derrière Andrew, monte sur scène pour slammer avant de se faire attraper par les deux roadies chargés de la sécurité.
Quelques lampées de whisky et c’est reparti pour le show.
Même What I Am et 20/20, leurs nouveaux morceaux font bouger direct le public.

Ce soir, dimanche 13 Octobre, avant qu’ils ne repartent aux U.S.A., j’ai trouvé un bon Crown The Empire avec deux premières parties qui valent le détour : Coldrain et Volumes.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.