Manchester Orchestra / A Black Mile To The Surface

Manchester Orchestra est un groupe de rock américain originaire d’Atlanta. Le nom ne colle pas à l’étiquette me direz vous. Après avoir participé à la composition de la bande originale du film Swiss Army Man (film sorti sur Netflix en France avec Daniel Radcliffe en acteur principal), le groupe sort un nouvel album : A Black Mile To The Surface.

Le groupe a l’habitude de signer des albums très théatraux, jouant sur une thématique et avec un univers musical très rock cool, mélangeant folk, rock et pop. Le nouvel album ne déroge pas à la règle. La thématique des personnages créés dans l’album tourne autour de la folie. Au travers de la famille et des petites histoires, les rêves, du quotidien, le groupe installe des petites peurs, folies dans leurs personnages.

Nous allons nous plonger dans l’album maintenant.

The Gold commence avec une mélodie très douce, enveloppante, sucrée pourrais je dire (très agréable). La voix rappelle un peu l’esprit folk des chansons américaines : une voix chaude montant parfois sans techniquement en faire trop). Un esprit très pop/folk sympa et chaleureux avec une mélodie à la guitare et surtout une ryhtmique de batterie très travaillée. La batterie fait partie intégrante de la mélodie je dirais même car très mise en avant et avec un vrai travail sur la caisse claire (le tempo est marqué par tous les roulements et frappes de la caisse claire alors qu’habituellement on est plus sur une rythmique cymbale/caisse claire).

Le clip est très bizarre, bien réalisé mais assez sombre en définitive :

J’aime beaucoup l’esprit rock de Lead, SD (LSD, la drogue, pour ceux qui n’auraient pas compris). Un esprit très rock un peu psyché sur les couplets et très rock pêchu sur les refrains. Le morceau bascule d’un côté très cool avec quelques notes de synthés très hypnotiques à une guitare électrique puissante et énergique qui emporte l’auditeur dans un tourbillon rock. Avec toujours cette voix très bien travaillée de Andy Hull.

La chanson parle de la peur de la paternité et du chamboulement dans la vie d’un être.

The Alien nous fait retourner dans l’univers chaleureux du groupe. A force d’écouter l’album, je décelle une certaine mélancolie dans les chansons. La nostalgie de la famille, des amis perdus et de ceux retrouvés sans doute.

La mélodie est très douce. Là encore, les notes de pianos et de guitares nous emportent sur un nuage épais et douillet pour nous faire observer les protagonistes de la petite histoire que nous conte Manchester Orchestra.

L’histoire parle, sous couvert du statut d’étranger, de la folie qui nous rend différent des autres, allant même jusqu’à la violence.

Je continue d’écouter et m’arrête sur The Wolf. Un riff de guitare électrique très aérien et des notes de synthés presque spatiales. Cela donne un univers futuriste au morceau. La partie de batterie paraît complètement emprunte de folie mais, en fait, est très structurée et amène une énergie très importante pour le morceau.

Le côté très aérien s’explique par le fait que la chanson parle d’un décès, d’un accident qui mène au décès d’un proche.

L’album se termine par The Parts, chanson guitare acoustique/voix avec une sonorité proche d’un chant dans une église. Magnifique et terriblement intimiste.

Et par The Silence. Là encore, un morceau très aérien avec des percussions amenant un tempo hors du temps et une voix superbe..comme sur tout l’album. Le morceau se finit comme un feu d’artifice, presqu’une colère éclatante à la fin du morceau.

Deux chansons d’amour pour finir l’album, l’une charnelle et l’autre improbable (une belle femme et un homme commun).

Conclusion :

Un bel album, très tranquille. Malgré la dureté parfois des textes, les morceaux sont très chaleureux et emmêne facilement l’auditeur dans un univers très confortable et apaisant.

Le travail sur la batterie de Tim Very m’a beaucoup plu sur cet album. On a droit aussi bien aux rythmiques classiques qu’aux apports de mélodies par un instrument de percussion ou encore des montées en puissance par le biais de la batterie. C’est très intéressant.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/45029131?utm_source=deezer&utm_content=album-45029131&utm_term=7126184_1501455729&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/5Hy3iPeYepQIICanvHEvKO

Facebook : https://www.facebook.com/ManchesterOrchestra/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire