Monster Truck / True Rockers

Monster Truck est un groupe de heavy rock canadien.  Formé en 2009, les bucherons barbus ont rapidement faient leur place sur la scène heavy et ils n’ont rien à envier à leurs congénères américains. Leur nouvel album vient de sortir : True Rockers. Une bien belle promesse.

Comme son nom semble l’évoquer, on s’attend en toute logique à  un grand moment de poésie…
Le groupe canadien parcoure habituellement les limites du rock sudiste, hard rock mais aussi blues rock.

Qu’en est il pour ce 3ème opus ?

Et bien tout commence par une baffe : True Rocker avec Dee Snider en guest star et Thundertruck (tiens ca me rappelle quelque chose…!).

2 morceaux très forts aux riffs puissants et implacables. Les 2 titres comportent un passage marquant.

Le premier, un pont façon prêche du rock’n roll, avec l’orgue derrière et le second, avec un rythme alterné où ils prennent en cœur “1985”. Ca plairait beaucoup à mon vieux pote Fab (Ndlr : autre chroniqueur Cabaneariff).

Les morceaux Being Cool Is Over, In My Own World (un peu plus fade, surtout placé en milieu d’album) et Hurricane (tonique celui là pour le coup !), sont dans cette droite lignée des 2 premières pistes, soit un rock sudiste lorgnant sur le hard rock avec des cornes de Caribou !!!

Ca sonne vraiment bien même si cela ne brille pas forcement d’originalité du fait que l’on soit sur un style ultra exploité.

Le son est assez gras et épais avec un côté stoner.  Petit bemol sur l’enregistrement des basses qui donne parfois un côté un peu sourd ou du moins “pas naturel”.

Pour le reste des titres, il faut être souple, non pas que ce ne soit pas intéressant, mais juste que l’on bascule de style en style, le groupe expérimentant un peu avec plus ou moins de réussite.

Evolution, sonne un peu comme du Fall Out Boy, plus électronique avec un refrain lent. Derrière les 2 premières chansons, Evolution surprend !

Devil Don’t Care est quand à elle un blues rock, très classique, assurément sympa mais résolument classique.

Cette gymnastique se répète tout au long de l’album et je trouve que cela est un peu dommage, c’est dur de se trouver un public solide avec autant de styles parcourus, du moins il me semble.

Je mets une mention spéciale à Young City Hearts, pour certains qui pourrait paraître commerciale, mais elle donne une super pêche et a un côté très frais. Elle peut carrément être un tube !

Conclusion :

En conclusion, c’est un album de très bonne facture avec 3, 4 morceaux vraiment costauds qui sortent vraiment du lot. Juste cette alternance de style qui pourra déranger certains esprits.

Nico V.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/72831862

Spotify : https://open.spotify.com/album/2oDUKSoRAmBVmIKogtfqVu?si=qhQEvpYSRfWWR9dXOMO5bA

Facebook : https://www.facebook.com/ilovemonstertruck/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.