More Than Monkeyz / We Are

mtmz

More Than Monkeyz, groupe français de rock métal sort son premier album : We Are. Après s’être fait connaître en live, ils sortent leur premier album qui allie puissance et mélodie avec aisance.

Entre mélodie rock à la Foo Fighters et métal à la Pantera, ou même stoner pur à la Queen Of A Stone Age ; on a de tout dans cet album.

Je vais vous parler des morceaux que j’ai le plus adoré, les autres n’étant pas moins bon, mais je vous les laisserai découvrir seul.

Friends, un pur morceau stoner. mélodie lente à consonance blues, au bord de la ballade rock. La voix douce et calme de Frederic Simoni, les riffs de guitare pur stoner, ce morceau est plutôt cool, groovy, tranquille. J’aime beaucoup la partie du batteur, Alexis Ancel qui sait jouer feutré et envoyer du bois grave sur le refrain.

The Liar qui me fait penser à Pantera. Tout en puissance. Un doublement de la guitare (comme le faisait feu Dimebag Darrel sur les enregistrements) aurait donné plus de puissance encore. Mais la sonorité de la gratte (guitare) de Anthony Joppien est clairement un hommage à Dimebag. Le morceau est pêchu et entonne sur le refrain comme l’hymne de MTMz (More Than Monkeyz, je suis flemmard). Les changements de mélodie à mi morceau fait aussi penser à Pantera. Mais ils se démarquent en basculant sur une ambiance plus sombre pour revenir pleine puissance sur la fin du morceau.

Hear Me Now m’a beaucoup plu dès le début. D’une part, pour l’intro où la batterie joue en contre-temps. Juste génial. D’autre part pour la partie plus rock avec une énorme basse, jouée par Eric Galliani. Le morceau se veut plus Foo Fighters je trouve. La mélodie est très travaillée, la voix est à la fois puissante et se veut plus douce par endroit. Un très bel album. Le riff guitare/basse est juste énorme.

J’aime bien Behind The Door et ses riffs de guitare. La partie basse est toujours aussi énorme. On voit cependant la qualité des musiciens dans ce morceau et la puissance vocale de Frederic qui monte sans problème ou redescend à la limite du growl. Le morceau est très technique et change sans cesse de rythme et de mélodie mais il est très intéressant.

Dead Memories est mon morceau préféré. Un petit clin d’œil en intro aux jeux vidéos années 90 de mon enfance. Puis un gros son de guitare et de basse. Un pur gros gros son comme j’aime. La rythmique est lente, mais terriblement entraînante. La voix est sensass sur ce morceau. J’adore vraiment ce morceau pour ces parties couplets qui balance à fond tout ce qu’ils ont sans perdre de l’énergie en vitesse, tout n’est que puissance et riff. Le refrain me fait penser à un morceau d’Extreme. C’est un peu la rencontre de Pantera et d’Extreme sur ce morceau. Le solo de guitare se distingue aussi par sa qualité.

 

Conclusion :

Un très bon premier album. A confirmer par la suite mais avec la qualité technique de ces mecs je ne m’inquiète pas. Seul reproche, ils se baladent beaucoup dans différents univers et certains morceaux comme The Titty Twister (que j’ai pris pour un hommage à Twisted Sister, groupe de hard-rock des années 80 alors que c’est un hommage au film une nuit en enfer avec le bar du même nom) ou Junk (genre de morceau de Hard Rock à la Iron Maiden) n’ont, je trouve pas leur place dans cet album, qui m’est rentré dans la tête et n’en sort plus. More Than Monkeyz est à écouter entre potes aux cheveux longs pour headbanguer grave autour d’une bouteille de whisky.

Deezer : http://www.deezer.com/album/12802434?utm_source=deezer&utm_content=album-12802434&utm_term=7126184_1460468425&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/4V1dhlZaoOzrvTIN0Kav7J

Facebook : https://www.facebook.com/morethanmonkeyz/?fref=ts

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire