Moses Concas / Natural Moses

Moses Concas est un joueur d’harmonica italien qui fait de l’électro avec comme point d’orgue son harmonica. C’est suffisamment original pour que je m’y intéresse. Il sort son deuxième EP : Natural Moses. Un univers planant et énergique entre l’électro et le western spaghetti.

Après avoir gagné Italia’s Got Talent (l’équivalent de La France a un Incroyable Talent) en jouant du Beat Box électro avec son harmonica, Moses Concas décide de sortir tous les morceaux joués pendant l’émission avec deux nouveaux morceaux bonus. A à peine 26 ans, il a déjà un univers très précis. Moi j’appelerais çà du westbeat (compression de western et de beat box).

L’album commence par Oak (chêne en anglais). Ces morceaux sont très ancrés dans la nature. Le morceau est lent, le morceau est découpé en plusieurs séquences superposées : l’harmonica jouant le solo, un sample de synthé jouant quelques notes pour donner une ambiance très apaisante, aérienne, un deuxième harmonica pour intégrer une mélodie rythmique en arrière plan et enfin le beatbox en lui même. Le beatbox est le fait de jouer avec la bouche des instruments, principalement des sonorités de batterie, pour instaurer un beat, un tempo si vous préférez.

Le morceau surprend par sa richesse musicale et à force d’écouter en entend de plus en plus de nuances.

Nymph (quand je vous disais qu’on était dans la nature) impose un beat très lent qui accélère peu à peu. Le but est clairement d’utiliser l’harmonica comme un synthé qui crée une mélodie très rapide, intégrant une énergie nouvelle (les notes aigues étant plus agressives). Le morceau étant très court, on reste un peu sur notre fin, comme une sensation d’inachevé.

C’est My Way qui donne le plus l’esprit westbeat. Un beat plus rapide, un solo génial d’harmonica. Je ne savais même pas que l’on pouvait faire çà avec un harmonica, s’en servant vraiment comme un instrument rythmique en plus d’un instrument soliste (en superposition). Même si la qualité n’est pas extraordinaire, il faut le voir jouer pour comprendre :

Fleur-De-Lis continue dans cet univers, un peu comme une suite du précédent morceau. Ils dévoilent toutes les qualités de son instrument et de sa technique à la bouche. C’est impressionnant quand, juste avec un micro et sa bouche, il arrive à créer une rythmique de batterie qui s’emballe, jouant sur les doubles croches et les nuances buccales.

L’EP finit avec Manouche Waltzer, une reprise de la Manouche Waltz (une marche manouche entêtante joué normalement à la guitare et à l’accordéon).

L’harmonica prend la place de ce dernier avec aisance et qualité. On a quand même droit à une guitare en arrière plan, mais très en retrait par rapport au beat et à l’harmonica. Le morceau est rendu très moderne par le beat omniprésent et puissant, s’accélérant peu à peu tout naturellement. J’adore, d’autant plus qu’il est joué en live, donc en une seule prise.

Conclusion :

Un deuxième EP qui montre toute la qualité technique du musicien qu’est Moses Concas et prometteur pour l’avenir.

C’est très original et c’est aussi pour çà que j’ai voulu vous le faire découvrir.

Je pense qu’il devrait pousser le trait de l’électro encore plus loin, peut être en intégrant des sonorités plus électriques. Je fais le parallèle avec Lindsey Stirling (participante d’America’s Got Talent vendant aujourd’hui des millions d’albums) qui a sur intégrer son violon à des sonorités dubstep et à de la danse, et moderniser par là-même son instrument.

Je lui espère la même réussite.

Pour l’acheter : iTunes: http://bit.ly/NaturalMoses_iTunes
Google Play Store: http://bit.ly/NaturalMoses_Google

Deezer : http://www.deezer.com/album/14869973?utm_source=deezer&utm_content=album-14869973&utm_term=7126184_1482273125&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/7whyenvzyQXsY3nnDHJL9r

Facebook : https://www.facebook.com/moses.concas/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire