Nell Bryden / Bloom

Nell Bryden est une chanteuse de pop américaine. Ce fut ma révélation de la nuit alors que je perdais patience à trouver un artiste sur lequel écrire. Et j’ai entendu sa voix. L’album Bloom, son cinquième album, fut une découverte pour moi et un réel plaisir.

La musique représente aussi son attitude, sa vie : celle d’une femme combative et optimiste. Combative car, à l’âge de 34 ans, Nell Bryden perdit ces cheveux à cause d’une maladie auto-immune appelé « alopecie » (accélération brutale de la chute des cheveux. Très fréquent chez les homme, appelé calvitie, chez les femmes c’est plus rare). De cet état de fait, elle en fait une force pour continuer à écrire et à chanter.

J’ai eut un véritable choc, positivement, en entendant In The Morning. Une voix douce, chaude, positive ; une mélodie feutrée, superbe.Le morceau peut paraître mélancolique mais il n’en est rien. C’est un morceau plein de beauté et de joie de vivre. Une envie de courrir, de rire, de chanter. Cette voix superbe m’a fait dresser les poils tellement elle est belle.

Et, cela ne s’arrête pas à ce morceau. Thought I Was Meant For You continue de me faire chavirer. La voix plus lente, presque feutrée ; la basse et la batterie presque dominante et quelques notes de pianos ont suffit à m’accrocher. Une vraie belle ballade pleine de positivité. Pense à ce que j’ai fais pour toi, et à ce que tu as fais pour moi aussi : un plaidoyer pour l’amour et la vie.

Elle sait aussi jouer dans un registre plus folk avec des morceaux comme Feels So Good To Cry ou comme sur The Olive Tree. Autant, le premier est beau, autant le second m’a fait penser à une cantique religieuse. The Olive Tree est moins ma tasse de thé.

Ou encore sur des registres plus soul comme My House. On ressent l’admiration pour Aretha Franklin ou Tina Turner sur un morceau comme My House. La voix se fait plus présente, plus affirmée, plus grâve aussi. Les mélodies prennent un groove très énergique et sensuel. J’aime beaucoup l’affirmation de cette femme à travers ce morceau.

Ou encore comme Never Too Late où elle crée un rendu plus smooth-jazz. La voix se fait plus sensuelle, plus séductrice. L’environnement est plus nocturne sur ce morceau, les notes traînantes de l’orgue et les mélodies plus chaloupées de la basse accompagnées d’une rythmique très propre.

Conclusion :

Un très très bel album plein de good vibes (bonnes vibrations, mais çà claque plus en anglais) et d’influences diverses et pourtant si complémentaires.

Au fur et à mesure de l’album, on s’apperçoit de toute la palette vocale dont est capable Nell Bryden et on ne peut qu’apprécier sa prestation.

A écouter et réécouter pour reprendre de l’énergie. C’est un album Vitamine D.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/13984364?utm_source=deezer&utm_content=album-13984364&utm_term=7126184_1486502395&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/7CwyVfUnMXIlzlwdy6An3v

Facebook : https://www.facebook.com/nellbrydenmusic/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire