Nothing / Tired Of Tomorrow

nothing

Nothing est un groupe de rock américain. Domenic Palermo et son groupe sortent aujourd’hui leur deuxième album : Tired Of Tomorrow.

Fatigué du lendemain (titre traduit) montre bien l’optimisme et la bonhomie du groupe. Il faut dire pour la petite histoire que Nothing est né de Domenic Palermo (le chanteur) qui après avoir passé deux ans en prison pour avoir poignardé (blessé seulement) un homme lors d’une bagarre. Il faisait alors partie d’un groupe de punk et après son voyage en prison, il traîne pendant 4 ans sans savoir quoi faire de sa vie. C’est alors qu’il commence à écrire et crée le groupe Nothing. Il sort son premier album : Guilty Of Everyhting (“coupable de tout”) puis aujourd’hui Tired Of Tomorrow.

Il est encore dans un cheminement d’exutoire de ces idées sombres, et se sert de la musique comme un moyen de trouver un sens à sa vie.

Fever Queen est un rock très lent, noir avec une mélodie très accrocheuse. La voix est douce, chaleureuse, mélancolique. Les saturations sont légères, la batterie est très présente.

Vertigo Flowers me fait penser à un morceau des Foo Fighters. La mélodie est plus optimiste, les saturations sont un peu plus grasses, plus présentes. La batterie délivre une rythmique plus rapide que sur les précédents morceaux. La voix est toujours douce, lente et chaude. Elle est moins mélancolique (quoique), presque en retrait des instruments. c’est assez déconcertant de voir que la voix est au milieu des instruments sans vraiment prendre le pas sur eux. Mais j’aime beaucoup. Le riff est super accrocheur et vite addictif.

Nineteen Ninety Heaven est une ballade rock très sympa aussi. La batterie est au premier plan, la mélodie de guitare est très simple et les arrangements en fond sont là pour poser une ambiance mélancolique, non pathos. La voix est toujours très chaleureuse et douce. Cette mélancolie de la voix, avec ce léger filtre sur le micro pour donner comme une distance de la voix par rapport aux instruments est très agréable à écouter. On ne s’en lasse pas même.

Après, il sait aussi faire des morceaux plus enlevés. Plus dans l’esprit Radiohead, Curse Of The Sun est rock. Il ne renie pas ses origines punk et balance des guitares saturées très grasses. Mais là encore, il ne crie pas et garde ce calme impénétrable qui rend sa voix si unique. On a même des distorsions des guitares sur le refrain à mi morceau un peu déstabilisant mais qui fait une réelle césure au morceau. Le morceau est très accrocheur, avec cette espèce de froideur dans le chaud, réchauffé par les guitares.

Eaten By worms est plus dans l’esprit Soundgarden. Une froideur, une noirceur triste du morceau et de la ballade qui me plait beaucoup. Il est tellement plus dur de faire des morceaux tristes que des joyeux. Le riff de guitare est tout bonnement génial, accrocheur aussi bien par sa simplicité que par son énergie. Le passage calme/puissant est super, çà donne une véritable identité au morceau.

Attention, le clip est assez noir! J’adore la fin du clip (je ne spoile pas et vous laisse voir)

Pour finir, Tired Of Tomorrow et son duo piano/voix est superbe. Le morceau est comme tout l’album, très mélancolique mais le duo fonctionne très bien. On a même les violons qui interviennent à mi morceau. Cela donne une certaine poésie au morceau.

Conclusion :

Un album génial que je conseille aux amateurs de rock de tout poil. Même si l’univers est assez triste, on est happé par le style musical et la voix de Palermo.

A écouter quand on est bien dans sa peau et entouré d’amis pour profiter de la musique aussi bien que de leurs présences.

Deezer : http://www.deezer.com/album/12295448?utm_source=deezer&utm_content=album-12295448&utm_term=7126184_1463600804&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/2655MXRi7PSJTtYqdGKeuH

Facebook : https://www.facebook.com/BANDOFNOTHING/?fref=ts

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire