Onlap / Running

Onlap est un groupe de rock parisien. Après un premier EP : The Awakening écouté plus de 3 millions de fois sur les platesformes de straming et un clip vu plus de 500 000 fois, après un changement de line up (un tout nouveau batteur rejoint l’équipe), Onlap revient avec un nouvel EP : Running. Espérons le même accueil du public.

Onlap est un groupe qui a à coeur de créer une ambiance pour le live, la scène étant le moyen d’expression qui leur convient le mieux. Tous les morceaux sont créés dans le soucis d’être recréé en live et donner une pleine émotion à l’écoute.

Running, ce sont 5 morceaux qui balancent une énergie folle pour recréer la sensation du live.

Cela commence avec Tribute (Now or Never). Un condensé d’énergie, de riffs de guitares et de rythmiques de batterie rapide et puissantes. Le morceau est très pêchu et très positif. C’est un morceau très dansant et chantant, en témoignent les choeurs sur le refrain.

D’ailleurs, on peut retrouver ce principe de choeurs sur Running. Le morceau alterne calme et explosion. Les morceaux sont très carrés, rien n’est laissé au hasard. La voix est belle, chanté de façon très mélodique. Les riffs sont efficaces et millimétrés pour avoir le meilleur rendu.

La seule chose qui me gêne un peu, ce sont les arrangements sur les morceaux qui donnent un son très compressé. L’ébauche d’énergie est un peu contenu par cette ambition de créer un son, une densité très propre et vaste.

Le morceau parle d’ailleurs de la pression dans le travail, plus exactement dans la création. L’envie de vouloir donner du plaisir aux auditeurs et spectateurs, de voir réaliser la meilleure expérience aussi bien pour soit que pour l’autre rend anxieux l’auteur.

Après les morceaux sont très festifs, en témoignent Everywhere I Go et le refrain avec les choeurs arranguant le public d’un « HEY » ainsi que les riffs de guitares pêchus à souhait, titillant le métal sans jamais tomber dans l’agressivité ni la technicité superflue.

Leur rock est abordable par tous, du fait des arrangements et surtout de la voix très mélodieuse de Guillaume. Les mélodies sont très belles sans être trop techniques.

On pourrait penser, sur Out Of Control ou encore Forever à Linkin Park. Un chant mélodiques, des synthés pour ajouter une densité musicale aux morceaux, une saturation très propre, un son de batterie énorme.

Conclusion :

Un EP très sympa, facile à écouter tant par sa durée que par l’efficacité des morceaux. On ne rentre pas dans la technicité mélodique, on est là pour créer une ambiance, une énergie qui balance. Et çà balance fort. En live, si l’énergie est équivalente, çà doit être génial à voir. On pourrait penser un peu à un groupe comme Kiss en écoutant Onlap. Pas pour le style musical, puisque celui d’Onlap est beaucoup moderne mais pour la volonté de réaliser des morceaux qui donnent toutes leurs intensité en live et créer un show spectaculaire.

L’avantage de ces groupes, c’est qu’ils jouent pour le plus grand nombre. Tout le monde peut écouter Onlap et adhérer à l’un ou l’autre des morceaux, s’amuser et se détendre en les écoutant.

Pour l’acheter (format digital) :

Deezer : http://www.deezer.com/album/15113953?utm_source=deezer&utm_content=album-15113953&utm_term=7126184_1488139412&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/6cdhj56E1MF3azjkmu7Gv0

Facebook : https://www.facebook.com/ONLAP.Official/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire