Panda Eyes / Continue

Panda Eyes, le DJ, revient avec un nouvel album : Continue.
Toujours proche de l’univers jeux vidéos et délivrant un dubstep jovial, Panda Eyes nous rappelle une chose : l’été n’est pas fini!!!

One Smile joue une mélodie très douce et lente avec le concours d’une voix féminine très sensuelle, Azuria Sky.
Le morceau est chaud et romantique. Un morceau très agréable pour commencer l’album.

Le morceau titre Continue m’a fait penser à un live. On pourrait presque entendre le public sauter et créer derrière. Le refrain monte tranquillement avec des sonorités industrielles très sobres.
Le rythme est très bon, la mélodie envoutante, on ne part pas dans un morceau endiablé, on prend son temps de danser et faire la fête.

Après un Daydreamer lent et même un peu soporifique, on bascule sur Insomnia, un morceau beaucoup plus énergique. On entre dans le dubstep pur et dur. De grosses sonorités industrielles saccadent le morceau sur une mélodie urbaine et nocturne. On entre dans le dur et ce n’est pas déplaisant bien au contraire.

Apocalypse continue dans le même esprit. Un son futuriste et noir très accentué sur les basses et toujours la prédominance de sons industriels.
Le calme revient comme un intermède avant l’attaque finale. Le son ralentit, la tension s’accélère avec des sonorités encore plus basses.

Fake Princess m’a tout de suite fait penser à la princesse Peach dans Mario.
La mélodie fait un peu arabisante, cela vient notamment des cordes utilisées. Le morceau monte peu à peu en puissance pour atteindre une sonorité plus électronique très typée jeux vidéos. Un petit retour en enfance.

Ce retour en enfance ne s’arrête d’ailleurs pas là puisque Galaxica, Second Life conservent ces sonorités jeux vidéos vintage. Une différence cependant sur Second Life : l’apport très important de la basse sur ce morceau. C’est très rigolo et même si le son paraît un peu strident, la mélodie est très vite envoutante.

Conclusion :

Un album dans la continuité du précédent. Un esprit très festif et une volonté de créer un univers placé sur le signe du jeu vidéo.
On retrouve cet esprit dans le film Le Monde de Ralph (avec Skrillex qui avait participé à la BO) et je dois dire que j’adore cet univers qui a bercé ma jeunesse.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/46138442

Spotify : https://open.spotify.com/album/4bb1fmhJOMcsUAsvqh47CK

Facebook : https://www.facebook.com/PandaEyesofficial/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire