Papa Roach / Who Do You Trust?

Papa Roach est un groupe de néo métal. Au fil du temps, le groupe, comme beaucoup d’entre eux, a du se renouveler. Après deux précédents albums très en deçà, le groupe continue d’avancer avec Who Do You Trust?

Les premières notes de The Ending confirment mes intuitions : le groupe apportent des notes plus électro, plus pop. Le morceau m’a fait penser au dernier album de Muse. Il est aussi plus sombre.

Et c’est un peu la tendance d’une première partie de l’album : une touche plus sombre.

Que ce soit Renegade Music qui revient un peu aux néo-métal du groupe avec un chant un peu plus rappé qu’à l’accoutumé mais aussi un son très moderne et un riff très entraînant reprenant un peu l’esprit des premiers Papa Roach mais dans cette note plus noire.

Les paroles parlent de la rupture (rutpure de confiance, comme rupture dans une histoire d’amour, les deux étant liées), la descente aux enfers,

Des morceaux sortent du lot comme Not The Only One qui avec ces arrangements rap-rock est plutôt un hit en puissance même s’il n’est pas ce que l’on pourrait attendre de Papa Roach habituellement. Mais après tout, quel groupe ne tend pas à évoluer. Et avec ce morceau, c’est plutôt dans le bon sens.

La deuxième partie de l’album bascule un peu plus dans l’esprit pop-rock.

En revanche des morceaux comme Elevate ressemble plus à un mélange de Imagine Dragons et de Kill The Noize donnant un aspect pop très sympa mais complètement décalé.

Come Around est dans le même esprit. Rien à redire sur le morceau si ce n’est qu’il est un peu gnangnan.. mou du genou. Je le vois bien chanté par un groupe disney en fait.

Fell Like Home en revanche est très sympa, me faisant penser à Foo Fighters. J’en viens même à ne pas reconnaître la voix de Jacoby Shaddix (le chanteur du groupe). Il a effectué un gros travail sur son chant et sort complètement des sentiers battus sur cet album.

Que dire de Top Of The World ??? mélange de Limp Bizkit (époque la plus mauvaise Results May Vary), et d’Imagine Dragons mais avec un manque évident d’énergie à pleurer.

Puis on bascule sur un punk bien énervé avec I Suffer Well qui vient d’on ne sait où, très bon mais complètement perdu dans ce méandre de genres.

Conclusion :

Papa Roach se renouvelle, évolue, se cherche au sortir d’un style : le néo-métal, qui ne fonctionne plus. Mais force est de constater que Who Do You Trust? est encore un album où le groupe se cherche mais ne s’est pas trouvé. Entre électro-pop, rock, rap, le groupe a fait le deuil de son ancien public purement métal. Who Do You Trust? est pleins de bons morceaux, mais reste trop fouillis pour en faire un album de référence.

Pour l’acheter :

Deezer : https://www.deezer.com/album/76014392?utm_source=deezer&utm_content=album-76014392&utm_term=7126184_1547997958&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/4o6vvGb6VGYz725fP45kAx

Facebook : https://www.facebook.com/paparoach/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.