Raveneye / Nova

raveneye

Après un premier EP de bonne facture, Raveneye sort son premier album. Raveneye est un groupe de rock anglais un peu dans la mouvence de Soundgarden par moments. Ce trio délivrent un NOVA très prometteur.

Pourquoi je dis qu’on dirait du Soundgarden?

Parce que les sonorités sont assez sombres, travaillées, les mélodies sont entre le grunge et le rock, et surtout la voix d’Oli Brown se rapproche de la tessiture de Chris Cornell.

Dès Wanna Feel You, on comprend ce que je veux dire. Une musique rock très mélancolique, lente sans être molle et surtout une voix chaude et puissante.

Le son est impeccable pour un jeune groupe et la musicalité est là.

J’aime beaucoup Inside. On sort un peu de cet univers sombre et on accélère le tempo. Le refrain est très pêchu et plein d’énergie. Le riff de guitare est efficace et la batterie suit la mélodie à la perfection, ne lésinant pas sur la frappe de cymbale.

Le clip est dans le même esprit : simple et énergique (et en plus on peut chanter dessus).

J’adore l’intro de Walls. Une énorme basse d’Aaron Spiers, une batterie véloce et percutante. Le refrain manque peut être un peu de pêche mais c’est pour dire quelque chose. Globalement, c’est un très bon morceau où pour une fois c’est la basse qui fait la mélodie et la guitare est plus en retrait (sauf sur le refrain).

Oh My Love reprend tout ce que j’aime du stoner. Une mélodie lente et lourde un peu bluesy. C’est bête, mais là aussi, on dirait du Soundgarden sur leur période Badmotorfinger (album de très bonne facture). Et la voix d’Oli Brown se marrie parfaitement à ce style de musique.

J’ai pour finir un petit coup de coeur avec Madeline. Là aussi, la basse est très importante pour ne pas dire prédominante. La guitare est juste là pour emballer le tempo et les coeurs. Le refrain est superbe, le riff est génial, rien à redire. Cà rentre dans les têtes comme dans le sang.

Conclusion :

Un très bel album très cohérent avec trois énormes morceaux (pour ma part) : MadelineInside et Hate. Le reste est très bon aussi. Il n’y a rien à jeter je dirais de cet album, on peut l’écouter d’une traîte et en redemander. Raveneye a une énergie communicative et j’espère qu’ils deviendront très vite connu pour que vous puissiez dire : « Ouais je suis fan de la première heure, depuis leur album Nova« .

A écouter avec une bonne bière, voir un cubis (on est jamais assez prudent, la peur de manquer sans doute) et une envie de secouer la tête irrépréssible.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/13527737?utm_source=deezer&utm_content=album-13527737&utm_term=7126184_1475680712&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/1hqpnF6fbl1Dk7ku4niyBX

Facebook : https://www.facebook.com/ItsRavenEye/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire