Red Hot Chili Peppers / The Getaway

rhcp

je dois bien vous avouer qu’après l’album Stadium Arcadium (double album, double punition auditive), j’ai des a priori à écouter les nouveautés des Red Hot Chili Peppers. Mon professionnalisme (si on peut plus se faire mousser) m’oblige à aller au delà de mes considérations. Voici donc : The Getaway.

J’exagère. Stadium Arcadium était un bon album, mais pas un album des Red Hot.

The Getaway, le morceau, me rappelle un peu les mélodies de Californication.

Une partie de guitare et de batterie très funky, des chœurs et surtout la voix d’Anthony Kiedis très douce.

J’aime beaucoup l’intro de Dark Necessities, au piano. Puis arrive la basse de Flea, toujours aussi bon. La mélodie reste très funky, à la limite du jazz. S’il n’y avait pas la voix d’Anthony Kiedis et le refrain, je ne saurais pas que c’est un morceau des Red Hot Chili Peppers.

Côté paroles, on dirait presque une autobiographie du chanteur.

Dans ce morceau, il parle à une personne qu’il a été célèbre mais que sa part d’ombre l’a fait chuter. Il se retrouve comme tout le monde, alors qu’il a côtoyé les étoiles. Il demande qu’on se rappelle de lui, d’où il vient.

The Longest Wave est une jolie ballade, simple. La mélodie est agréable sans être transcendante. C’est une histoire d’amour où il explique qu’il se laisse porter. “la vague est là, elle attend le vent” veut dire que la vague existe, qu’elle prend son ampleur, sa direction grâce au vent. En gros, il a besoin de quelqu’un pour l’emmener, le surprendre, en amour.

Goodbye Angels est peut être le morceau qui ressemble le plus à un morceau des Red Hot Chili Peppers. La mélodie est plus engageante. On a toujours ce rythme funky, la puissance de la basse de Flea et les délires du nouveau guitariste, Josh Klinghoffer, aident à trouver une énergie dans le morceau.

Notamment le solo de basse, juste énorme, puis celui de guitare fait un peu retrouver la folie créatrice du groupe. On monte en puissance sur la toute fin du morceau. J’aurai aimé le voir dès les premières secondes.

Detroit sonne comme un bon rock. La ligne de basse (le riff si vous préférez) balance grave, la guitare suit le même chemin. La voix d’Anthony Kiedis est en décalage musical avec le reste. Le refrain comme la mélodie des couplets sonnent bien. Mais la voix me gêne. Je ne saurais dire pourquoi, je trouve pas çà génial. Et pour confirmer mon impression, Anthony met un effet sur sa voix en fin de morceau, juste avant un solo de guitare plutôt sympa.

Encore est je crois le morceau qui m’exaspère le plus. La mélodie est très pop, la voix est chaleureuse. Les paroles racontent comment il profite de la vie, des choses simples, et la partage.

Conclusion :

Je vais m’arrêter là sur l’explication musicale. La suite est belle sans être transcendante. Les musiciens sont de très (très) bons musiciens. Anthony est un formidable chanteur et ces textes sont toujours bien écrits. Mais rien ne trouve vraiment grâce à mes yeux sur cet album. La folie des Red Hot Chili Peppers est partie. Pour ma part, je pense que depuis Californication, ils ont pris un tournant dont ils ne sont jamais revenu. C’était un très bon album, mais la suite a été en s’amenuisant. Ils ont perdu leur “Mojo”. Aujourd’hui, j’écoute un album funk sympa. C’est tout.

Deezer : http://www.deezer.com/album/13329611?utm_source=deezer&utm_content=album-13329611&utm_term=7126184_1466712043&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/43otFXrY0bgaq5fB3GrZj6

Facebook : https://www.facebook.com/ChiliPeppers/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 réflexions au sujet de « Red Hot Chili Peppers / The Getaway »

  1. Merci pour ta critique qui est bonne, je pense que je vais acheter l’album, étant fan de ce groupe depuis mes 14 ans.
    Néanmoins, il y a eu by the way à la suite de californication, qui est bel et bien un album aux sonorités pop funk du début des rhcp.

    Répondre

    1. Oui mais de mon point de vue, by the way est déjà tourné vers leur son plus funk pop et moins funk rock. Je regrette l’époque de Mother Milk ou même freaky friday bien décalé et techniquement très bon.

      Répondre

Laisser un commentaire