Robert Finley / Goin’ Platinum

Ancien militaire reconverti en menuisier, Robert Finley a dû abandonner son emploi a cause d’une dégénérescence visuelle. Presqu’aveugle, il ne restait à l’homme originaire de Lousiane que l’amour de la soul et du blues. Robert Finley sort aujourd’hui son nouvel album : Goin’ Platinum. Un album soul/blues à la mode Soul Train.

Ne vous y trompez pas, Robert Finley ne revisite pas la soul et le blues, il fait de la soul et du blues reprenant par endroit de grands titres de la soul écrit par John Prine et Nick Lowe. On retrouve un son très vintage rappelant les 33 tours et l’émission TV Soul Train qui passait dans les années 70 aux USA.

Tantôt la musique soul fait danser les foules et réchauffe le cœur malgré la tristesse des paroles comme sur If You Forget My Love ou Honey, Let Me Stay The Night.

Tantôt elle sait être langoureuse et douce comme sur Medecine Woman avec les choeurs plus en retrait et une puissance vocale très intéressante.

On retrouve aussi des mélodies blues sudistes comme sur Get It While You Can où le morceau affiche un groove très sympa ou You Don’t Have To Do Right et son riff de piano faisant penser aux mélodies entendues dans les saloons de western.

A retenir Complications, un veritable petit bijou
Chaud et plein de tendresse rappelant les plus belles chansons soul de l’époque. Ce morceau est trop court tellement il est bon.

Conclusion :

Je ne suis pas vraiment la cible de cet album n’étant pas un fan de soul. Mais, malgré l’esprit old school qui se dégage de l’album, la musicalité et la voix de Robert Finley ne laissent pas indifférent.
Un album plus pour les fans du genre mais aussi un moyen de connaître un peu plus un style musical qu’est la soul avec un jeune artiste de talent, malgré son âge.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/52033812

Spotify : https://open.spotify.com/album/6M5DQTTp3zGaWOH6hXsYJV?si=SbBoQpBIRGaQ58lOtqqeuQ

Facebook : https://www.facebook.com/RobertFinleyMusic/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire