Royal Republic / Club Majesty

Royal Republic est un groupe de pop rock suedois complètement déjanté. J’avais découvert le groupe avec Weekend Man, leur précédent album, et c’est avec plaisir que je retombe dans leur univers avec Club Majesty.

Royal Republic continue son délire pop rock burlesque.
Fireman & Dancer lance les hostilités avec un riff endiablé, des trompettes et un refrain entêtant. Et toujours ce côté crooner déluré et hors d’âge des musiciens.

Les titres ne manquent pas d’énergie : Can’t Fight The Disco, Boomerang et son riff punchy à la guitare très 80’s et ces choeurs.

On a droit à un très beau solo de guitare sur Under Cover.

On ressent les influences de Prince sur Like A Lover mais aussi du King Elvis sur Blunt Force Trauma avec toujours cette touche rock très festive.

Conclusion :

Royal Republic, c’est un peu comme regarder Ghostbusters (SOS Fantomes pour les français) en 2019 : ça fait un peu vieillot, mais la magie opère, c’est drôle et on adore.
Le groupe cultive ce côté vintage, pop culture et ça marche bien. En live, c’est encore meilleur.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/98362102

Spotify : https://open.spotify.com/album/50x5p8hE3OAfBREcUC3h0M?si=eg81I4VdQaC4aQ0T-XA_Qw

Facebook : https://www.facebook.com/royalrepublic/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.