SEE /Ties

see

SEE est une jeune chanteuse new-yorkaise de 20 ans. Elle écrit et compose dans un univers pop très doux et sort son premier EP : Ties. Tenue correcte exigée pour l’écouter (« ties » veut dire « cravates » pour mieux comprendre ma blague pourrie).

Dès les premières notes, j’ai su que j’allais aimer SEE. L’intro à la guitare électrique légèrement saturée, le synthé qui donne une environnement très nocturne et surtout cette voix douce, sensuelle de la chanteuse. Le léger fanger sur la guitare juste après le refrain donne ce petit truc qui fait que tu accroches direct sur la mélodie, tu attends la suite avec envie. C’est dans les détails que l’on trouve le vrai plaisir d’écouter de la musique encore et encore, vivant une expérience nouvelle à chaque écoute.

Green Line Killer est superbe.

Closed Eyes Open joue plus la fibre folk, sur la première moitié du morceau. Une guitare acoustique et la voix de SEE se marient merveilleusement bien. Le léger effet echo donne une dimension à sa voix et permet de prendre une place énorme dan le morceau, les autres instruments restant en retrait.

Le piano et les quelques notes de synthés créent la transition du morceau. Puis la guitare électrique revient, la batterie prend une place plus importante. On tend tranquillement vers un pop- rock à la Texas. Elle n’a pas à rougir de la comparaison, elle mérite amplement ce compliment.

Blue Await me fait un peu penser aux débuts de Katy Perry, à l’époque où elle signait encore Katy Hudson (no comment sur mes connaissances musicales je vous prie). Quoiqu’il en soit, elle a l’innocence des débuts et en même temps, on décèle déjà un potentiel énorme dans sa voix. En même temps, Brad Wood, le producteur des Smashing Pumpkins, l’a choisi. Je suis pas seul à penser çà.

Potions est mon deuxième morceau préféré. Une ambiance nocturne, des synthés qui balancent des sonorités froides derrière, puis une guitare électrique qui explose (gentiment, çà reste de la pop). La voix est toujours posée, juste, chaude. C’est d’ailleurs la voix et la guitare qui réchauffe tout le morceau. Le refrain est sublime. Vous comprendrez mieux ce que je veux dire en regardant le clip.

Je vous mets le clip mais attention c’est mignon et coquin. Étroits d’esprit s’abstenir.

She Cries fait un peu retomber la pression. On retourne dans l’esprit folk. La guitare acoustique envoi un riff très sympa pendant que SEE chante un peu à la folk irlandaise (genre Corrs vous voyez). Je dis çà peut être dû à son timbre de voix et aux chœurs qui chantonnent derrière. Cela donne un petit côté féerique. Mais même le refrain me fait penser aux Corrs. En tout cas, un bien beau morceau.

Conclusion :

Un premier EP superbe, très joliment écrit, composé et chanté. J’attends la suite avec beaucoup d’impatience. Son univers est très marqué par les différentes musiques qu’elle doit écouter ou aimer et j’attends juste d’elle qu’elle trouve l’univers, son univers, dans lequel elle s’épanouira musicalement. Côté voix, elle n’a aucun conseil à recevoir et surtout pas de moi, je suis fan.

 

A écouter au lit avec sa compagne, son compagnon (vous pouvez faire toutes les combinaisons que vous souhaitez) enlacés tendrement.

Deezer : http://www.deezer.com/album/13125832?utm_source=deezer&utm_content=album-13125832&utm_term=7126184_1467135097&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/7aJPxq9dW1qW2JZ5cLfTEA

Facebook : https://www.facebook.com/eyespysee/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire