Seven Eyed Crow /Dark Ways To The Sun

7eyedcrow

Seven Eyed Crow (ou 7Eyed Crow comme on veut) est un groupe de rock/métal bordelais. Ils sortent leur premier album : Dark Ways To The Sun. La technique au service de la musique.

C’est la première chose que je me suis dis en entendant le bassiste et le batteur jouer sur Dark Ways To The Sun, le morceau titre.

Un morceau dans l’esprit d’Incubus mais qui finit beaucoup plus énervé.

La partie basse est prépondérante avec la rythmique de batterie. Elle donne le groove au morceau. Les guitares saturées sont là pour donner une mélodie plus douce sur le couplet et plus dure sur le refrain. Jay a vraiment la même tessiture de voix que Brandon Boyd (le chanteur d’Incubus). Il envoi un peu plus, passant à un chant énervé avec une grande facilité. Sur le dernier tiers du morceau, les guitares reprennent la main en balançant un riff purement métal super bon. J’aime beaucoup.

Walk Into The Wild sonne très métal. On retrouve toujours la partie calme et la partie énervée, mais elle est plus subtile. A mi-morceau, il y a un solo de basse de Tom géniallissime. Le solo de guitare qui suit enfonce le clou avec une saturation comme j’aime, un peu dégueulasse.

Life On The Other Side est là plus dans l’esprit Creed je trouve. Un rythme très rock, qui me fait penser aux quelques notes de Californication de Red Hot Chili Peppers, qui s’énerve progressivement. C’est un peu une ballade qui finit en rock bien énervé. La rythmique est lente pour s’accélérer sur les refrains avec une grosse saturation sur la guitare qui intervient.Mais on passe vraiment du rock au métal sur la dernière partie du morceau. Le chanteur se met alors en colère. Ça balance grave.

Salt And Lime (sel et citron??? çà me rappelle quelques soirées tequila çà). Le morceau a, là aussi une partie douce et une partie énervée. La transition entre le couplet et le refrain sert de monter en puissance. Le chanteur met toute sa puissance et technique vocale au service du morceau. La mélodie de guitare en clair comme en saturé est très bonne. Alex et Oreye balancent une saturation bien grasse à la moitié du morceau et je regrette presque que cela ne dure pas assez longtemps.

Fly Away With Ravens est un morceau à la limite de la mélodie jazz. Le riff de basse est juste énorme et les harmonies de guitare sont en continuel changement, en contre temps avec la batterie. Çà donne un groove au morceau super sympa je trouve.

Conclusion :

J’aime beaucoup l’esprit de ce groupe : entre technique et musicalité rock/métal. c’est du très bon et les changements de trajectoire des mélodies sont très intéressantes. Un seul petit bémol (pour dire que je chipote) : Jay devrait encore un peu travailler son chant en anglais. Par moment, on ressent l’accent français dans son phrasé. Je dis çà, je parle anglais avec un accent à mourir de rire. C’est juste pour faire encore progresser le groupe à un niveau supérieur.

En tout cas, on peut compter sur 7Eyed Crow pour faire parler de lui.

bandcamp (on peut écouter la musique ici aussi sans abonnement : http://seven-eyed-crow.bandcamp.com/releases

deezer : http://www.deezer.com/plugins/player?format=classic&autoplay=false&playlist=true&width=700&height=350&color=007FEB&layout=dark&size=medium&type=album&id=12815120&app_id=1

spotify : https://play.spotify.com/album/3j1qgyCh1xmZUQyKAiAX8l

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire