Shinedown / Threat To Survival

Shinedown

5ème album du groupe de hard Rock de Floride, ils peinent à se faire connaître en Europe et pourtant ils ont signé des morceaux de bande originale de films célèbres : Expendables, Alice aux pays des merveilles et Destination Finale 4. Voyons ce que donne l’album du groupe au 8 millions d’albums vendus : Shinedown et son Threat To Survival.

Asking For It lance tout de suite la machine, c’est du gros son, plus rock énervé que métal. Brent Smith chante très bien, les guitares sont puissantes, les riffs bien envoyés.

Les paroles sont sombres et sans grand espoir. “faites attention à ce que vous dites, cracher votre venin ne servira à rien”. Il faut croire que Brent ne pense pas beaucoup de belles choses de l’espèce humaine.

Cut The Cord est une chanson sur la liberté, liberté d’être et d’agir. Cut the cord veut aussi bien dire “coupe le cordon”, “vole de tes propres ailes”, que “coupe la corde” comme une injonction à son bourreau.

Les voix d’enfants derrière le chanteur donne une puissance énorme au morceau, les riffs sont explosifs, c’est un morceau génial.

Outcast (exclu, paria traduit) est un morceau plus lent, plus sombre. comme un cri de rébellion. Le morceau est plus calme, y compris sur les refrains même si le ton monte.

How Did Your Love, rentre plus dans le moule du rock. Une montée en puissance dès le refrain, comme un train en marche qu’on n’arrête plus. Apparemment un chagrin d’amour d’une femme qui l’a fait souffrir.

Le piano et la voix d’une chanteuse apparaît sur Oblivion. On revient très vite à l’essentiel : du rock. La voix de Brent fait très hard rock années 80 et on croirait presque un morceau de Bon Jovi (le solo de guitare en moins).

Dangerous continue dans le style Bon Jovi, le Love Rock, piano à l’appui.

Ne vous y trompez pas, les morceaux sont très beaux mais je suis pas le plus grand fan de ce style, surtout passé les trois premiers morceaux.

Missfits termine cet effusion d’amour sur un morceau planant : voix/synthé en principal, comme un message d’espoir après le reste de l’album plus fataliste.

Conclusion :

J’étais agréablement surpris par l’énergie des premiers morceaux mais cette énergie est très vite converti en bons morceaux rock glamour. Un album pour les filles.

Deezer : http://www.deezer.com/album/11186370?utm_source=deezer&utm_content=album-11186370&utm_term=7126184_1444415061&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/7969zwJB8p021EBcCUjsv9

Facebook : https://www.facebook.com/Shinedown/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire