Sigma / Life

sigma-life

Sigma est un duo drum&bass britannique. Il signe aujourd’hui son premier album. De l’electro drum&bass, moi la batterie, çà me cause!

Le duo est formé de Cameron Edwards et Joe Lenzie.

Beaucoup de chanteurs interviennent sur leur album, c’est pourquoi en plus de l’electro, on a souvent du chant. L’esprit de l’album est plus une ambiance festive, un peu soirée nocturne planante de festival que soirée discothèque.

Slow Down par exemple, est clairement un son pur fin de soirée. La voix de Jetta est superbe. Les montées et descentes du morceau nous font planer, allant du très lent au très très rapide (spécificité du drum and bass, les rythmes sont souvent à 180 battement minutes). La rapidité du morceau fait accélérer les pulsations cardiaques et donnent une impression d’euphorie, puis on repasse au rythme lent qui fait repasser à un calme salvateur.

Higher, avec la participation de Labyrinth, est lui plus basé sur le funk. Toujours dans le même esprit, on accélère très vite dans le rythme tout en conservant l’esprit funk du morceau, avec notamment les chœurs derrière.

Le morceau est très festif, dansant (si on excepte l’extrême rapidité du morceau).

Nobody To Love avec son introduction au piano commence toujours dans cet esprit funk, les chœurs derrière. le rythme s’emballe et là on est vraiment sur un morceau hyper dansant, très festif. Les mélodies sont belles et entraînantes. On a envie de sauter partout.

Mighters en collaboration avec Majestic entre plutôt dans l’univers Dubstep. Des grosses sonorités industrielles et un chant très rap. Un rythme effréné et des harmoniques cassés par les sons métalliques du morceau. J’aime beaucoup ce style de musique donc je ne vais pas le bouder.

Stay commence comme un morceau pop, chanteuse avec une belle voix. Puis la montée en puissance du son, l’accélération du beat (du rythme) et on est parti pour toute la nuit. C’est un peu plus travaillé que David Guetta sur les mélodies.

Sigma s’attache à rester dans l’univers pop/funk sur la plupart de ces morceaux. L’electro est fait pour danser et s’amuser, on le ressent sur chaque morceau, tous très positifs dans les mélodies.

Conclusion :

Je ne vais pas vous dévoilez les 20 titres de l’album. Le groupe touche un peu à tous les styles tout en gardant cette patte très pop/electro.

Le but est clairement de se faire plaisir et de danser, même si comme souvent le drum&bass paraît un peu répétitif. C’est le seul problème de ce style musical, c’est que l’on retombe très souvent sur les mêmes rythmiques, même en changeant de mélodie.

Ça reste bonne ambiance et quelques uns des morceaux pourraient vous inspirer pour votre playlist du nouvel an.

Deezer : http://www.deezer.com/album/11848302?utm_source=deezer&utm_content=album-11848302&utm_term=7126184_1449517304&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/2tcbhvLmzcXrhZrwrxif4a

Facebook : https://www.facebook.com/sigmahq/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire