Soror Dolorosa / Apollo

Soror Dolorosa est un groupe de rock gothique, cold rock parisien. Le groupe installe une énergie sombre et froide à chacun de ces albums et Apollo, leur nouvel album ne fait pas défaut. Le groupe continue de travailler sur ces mélodies et le chant toujours aussi assidûment et Apollo saura vous emmener dans un temps incertain et froid.

Apollo commence l’album par une ambiance apocalyptique. Une voix et une guitare sort de l’immensité, les arrangements sonnant comme le vent frappant le désert.
La mélodie est envoutante et chaude, le rythme s’accélère et la puissance monte peu à peu.
On commence avec un morceau rock’n roll très noir.

Les mélodies et les arrangements sont très travaillés pour donner un esprit très gothique à leur musique (presque épique). Le travail du chant de la part d’Andy Julia est très représentatif de Soror Dolorosa.
Il arrive sur des morceaux tels que Locksley Hall (référence à Robin des Bois) ou Night Is Our Hollow à créer une tension dramatique avec sa voix.

Des morceaux un peu extra terrestre apparaissent ça et là dans l’album. Ainsi That Run m’a fait penser à Depeche Mode avec une sonorité nocturne pour un style faussement futuriste. La musicalité, belle au demeurant, rappelle surtout les groupes de cold wave des années 90.

De même Yata, ces sonorités très électroniques et les percussions apportées au morceau sortent un peu de l’esprit général de l’album sans l’abandonner complètement. On garde cet esprit sonore très froid, post apocalyptique mais on met au second plan les guitares et la basse.

Et à l’inverse, un Another Life et sa rythmique très prononcée donne une impression de vitesse et de recherche de l’espoir dans un monde qui en est dénuée. Le refrain tout particulièrement avec les choeurs en arrière plan donnent une impression de densité musicale et une certaine puissance au morceau. J’aime beaucoup.

Je n’ai pas compris l’apport musical d’un morceau comme A Meeting me faisant plus penser à un morceau de Bob Dylan. Dispensable.

Conclusion :

Soror Dolorosa crée une réelle ambiance avec cet album. L’esprit reste le même sur l’ensemble de l’album, à une ou deux exceptions près. L’ensemble est très bon avec un très gros travail de voix qu’il faut saluer.
A ne pas écouter en période de dépression, Apollo risquant de vous emporter dans une spirale fataliste.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/45201361

Spotify : https://open.spotify.com/album/1LSiDsS0JYOqjB53DiE9iR

Facebook : https://www.facebook.com/sorordolorosaofficial/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire