Soundgarden / Superunknown

soundgarden

Je viens de m’apercevoir que j’utilise souvent la référence de Soundgarden dans mes articles sans avoir jamais fais d’article sur eux. Donc voici l’album référence de Soundgarden : Superunknown.

Soundgarden est un des 4 groupes qui ont formé le grunge (avec Nirvana, Pearl Jam et Alice In Chains). Superunknown sort en 1994 et signe l’apogée de leur succès.

Pour la petite histoire, Sound Garden est un monument de Seattle : une sculpture qui se compose de tubes et girouettes de différentes tailles et qui produisent des sons très atypiques quand le vent souffle.

Passons à l’album.

My Wave est un pur produit rock mais avec des références très ouvertes. On a notamment le riff de guitare de fin de morceaux qui fait penser à une musique amérindienne (la guitare jouant un peu comme si on soufflait dans une flûte). Le rythme est très hachurée, la voix de Chris Cornell, reconnaissable entre toutes est là pour faire le lien entre le riff de guitare et la partie basse/batterie. Le refrain a même droit à une partie de guitare complètement décalée avant de retomber sur les paroles : My Wave, My wave, My Wave. Les notes partent dans tous les sens.

Feel On Black Days est un de mes morceaux préférés. Une rythmique très blues, sombre ; La voix de Chris Cornell est très sensuelle. J’adore le refrain, très lent, envoûtant. Le morceau monte doucement avec le chanteur. Le dernier tiers du morceau a même droit à un solo de guitare alors que Chris Cornell voit sa colère monter (toujours tout en retenu cependant).

Black Hole Sun est le titre phare de l’album. Une mélodie envoûtante, sombre, froide à la guitare, une batterie très lente (mais alors très très lente), une voix rassurante. Tout est là pour faire un tube. Et ce clip glauque au possible mais terriblement génial :

Le morceau parle pourtant d’un apocalypse, la terre virant dans les ténèbres, le chanteur réclame un châtiment : le Black Hole Sun (soleil trou noir littéralement). C’est un morceau résolument pessimiste montrant la descente des hommes vers leur plus bas instincts pour survivre et sauvegarder leurs biens.

Spoonman et son solo de batterie et de cuillères (d’où le titre, le joueur de cuillère) est juste énorme.

Limo Wreck est mon troisième morceau préféré. Une guitare jouant deux tonalités en dessous, une rythmique très lente là aussi. Le refrain est un cri de colère de Chris Cornell, une fuite en avant. Le morceau est génial, même s’il reste résolument sombre.

Kickstand flirte même avec le punk parlant d’une vie sans béquille (sans aide) à moto. Une fuite en avant, prenant la vie comme elle vient car, selon sa mère (dans le texte), c’est comme çà qu’on doit vivre. Un morceau très court, très rapide avec une rythmique punk qui change complètement du reste de l’album.

4th Of July est mon dernier morceau préféré de l’album. Une basse énorme, une guitare jouant dans les tréfonds mélodiques. Un morceau sombre, glauque même.

Le riff de guitare est juste énorme.Les paroles parlent de la prise de drogue, de la toxicomanie. Il croit que c’est le 4 Juillet (jour de l’indépendance américaine) car il voit des feux d’artifices alors que tout se passe dans sa tête. Il est sous contrôle dit il à un moment, sous entendu il est camé.

Conclusion :

Un album résolument sombre et tout bonnement génial. Des riffs puissants, techniques et des tubes à gogo. La voix de Chris Cornell est superbe et tous les musiciens jouent dans un univers qui est le leur : du rock sombre, du grunge.

A écouter, optimiste, et entre potes.

Deezer : http://www.deezer.com/album/7816775?utm_source=deezer&utm_content=album-7816775&utm_term=7126184_1468779421&utm_medium=web

Spotify : https://play.spotify.com/album/4ePl0meknOkJ892O9yszEY

Facebook : https://www.facebook.com/Soundgarden/?fref=ts

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire