The Chainsmokers / Memories..Do Not Open

Voilà enfin le premier album de The Chainsmokers. Ces deux DJ américains font danser la planète depuis un an et demi et voilà Memories… Do Not Open. Bah moi, je suis curieux, j’ouvre.

Après The One, un premier morceau tout en douceur, Break Up Every Night relance la machine à danser et sauter. Un morceau très pop, frais sans prétention autre que de faire danser le monde entier. Pari réussi, c’est simple, efficace et positif.

On utilise les vieilles recettes : des chants sur le refrain avec des choeurs reprenant quelques mots, un beat augmentant sur le refrain après un premier couplet doucoureux et un final au son très dense. Mais çà marche toujours aussi bien.

Dont’ Say et la participation de la jeune chanteuse pop Emily Warren donne un morceau électro pop très sympa. Le tempo est lent, la voix amoureuse et le refrain monte sur des sonorités plus électro dance très cool.

Bon, je vous avouerai que j’attendais un peu ce morceau : Something Just Like This avec pas moins que Coldplay en guest!!!!

Vous savez que le dernier Coldplay m’a laissé de marbre, pour autant j’aime le groupe et sa facilité à faire des morceaux qui rayonnent. Résultat mitigé sur ce morceau : le morceau est très positif, optimiste mais les sonorités électro sont un peu old school et cela coupe un peu l’élan qu’essaye de donner Chris Martin. J’aurai vu plus de modernisme ou peut être plus de mise en avant des instruments du groupe (hormis la guitare à la fin, on entend pas grand chose d’autre) car là, je trouve que l’on tombe un peu dans un pseudo truc old school.

It Won’t Kill Ya voit l’apparition d’une petite française : Louane. Et bien, autant je n’aime pas la variété française, autant sa voix en anglais s’accorde super bien avec The Chainsmokers. Un morceau alternant pop sur les couplets (un peu mélancolique) et dub sur le refrain (plus agressif). J’aime beaucoup.

Donc gros pouce en l’air (Big Up) pour Louane qui a su me faire aimer un de ces morceaux.

Paris. Pendant tout le morceau, je me suis demandé s’ils parlaient de Paris aux USA ou en France (et même dans le clip, on se pose la question puisqu’on ne voit pas la ville lumière). Vu qu’ils parlent des terrasses des cafés et du fait que l’on puisse fumer dans la rue, j’aurai tendance à penser que c’est un hommage à la ville des amoureux, ville des lumières, Paris la française. Mais bon, c’est peut être du chauvinisme. En tout cas, la musique est très cool, petite guitare électrique donnant un côté pop-rock, une belle histoire d’amour loin du quotidien. Tout est là.

Je passe sur Wake Up Alone et la participation de Jhené Aiko qui m’a fait penser à un morceau de Rihanna. Sans plus.

Young et son son de basse bien dense, sa guitare acoustique est super. Le morceau est très punchy. deuxième coup de coeur pour ce morceau qui joue comme un moteur de camion avançant sur l’autoroute du succès.

Conclusion :

Un premier essai attendu et réussi. Un album plein de guests de qualité et de morceaux pour s’amuser, danser et faire la fête. Pas de prise de tête pour les deux DJ : on fait du son festif et électro pop. Et çà marche, ils ne montent pas les marches de la célébrité 4 à 4 pour rien. C’est très sympa et çà va cartonner tout l’été.

Pour l’acheter :

Deezer : http://www.deezer.com/album/39431341?utm_source=deezer&utm_content=album-39431341&utm_term=7126184_1491861915&utm_medium=web

Spotify : https://open.spotify.com/album/4JPguzRps3kuWDD5GS6oXr

Facebook : https://www.facebook.com/thechainsmokers/?fref=ts

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire